sujet des examens STU S4 FSJ

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour Adfly SVP
contrôles (non corrigésSTU S4 FS El Jadida
université chouaib doukkali el jadida - UCD
faculté des sciences El Jadida - FSJ

Stratigraphie et Paléontologie
Epreuve de Stratigraphie STU 2012-2013
Examen de Stratigraphie STU 2013-2014
Epreuve de Paléontologie STU 2012-2013
Epreuve de Paléontologie STU 2013-2014

Pétrographie sédimentaire
Epeuve de pétrologie magnétique stu 2009/2010
Diagrammes des phases

Examen écrite Module de Géochimie 2009-2010
Examen écrite Module de Géochimie Session de rattrapage 2009-2010

Epreuve de tectonique analytique Module cartographie SIG STU 2009/2010
questions de cours
exercices d'applications
Epreuve de tectonique analytique Module cartographie SIG STU Session de rattrapage 2009/2010

Examen INFO2 SVI STU 2009/2010
Examen RATTRAPAGE INFO2 SVI STU 2009/2010

controles STU S4 FSJ sujet des examens

Nom du fichier : examens de la filière STU S4 By ExoSup.com.pdf
Taille du fichier : 1.47 MB
Date de publication : 17/10/2015

Télécharger

ICI-ICI-ICI-ICI-ICI-ICI-ICI-ICI






Sédimentologie
Paléontologie
Stratigraphie
Géoinformatique
Chimie appliquée aux Sciences de la Terre

M21: Petrographie sédimentaire (Cours : 18h, TD : 9h, TP : 18h, AT : 06h)
Pré-requis : M1 : Géologie générale, M7 : Géodynamique externe et M8 : Géodynamique
interne
Objectifs du module :
• Se familiariser avec les classifications, les méthodes et les techniques utilisées en
sédimentologie.
• connaitre les mécanismes qui concourent à la formation des roches sédimentaires.
• Etablir les relations entre roches sédimentaires et milieux de leur formation.
Contenu du module :
Cours : (18h)
- Notions élémentaires de la pétrologie sédimentaire et de la géodynamique externe
- Les roches sédimentaires meubles ou détritiques (description, classification et méthode
d’étude)
- Les roches sédimentaires consolidées (pour chaque type de roche):
- Constituants
- Classifications
- Méthodes d’étude
- Mode de formation
- Expression palégéographique
- Diagenèse superficielle et profonde
- Modèles de genèse
- Place et importance des roches sédimentaires (étudiées) dans les géomatériaux.
Travaux Dirigés (7 séances x 1,5h = 10h30mn)
- Analyses et interprétations des roches meubles (2s)
- Méthodes physique de caractérisation des argiles (RX, ATD et ATP) (2s)
- Evolution et modèles diagénétiques des roches sédimentaires
- Expressions paléogéographiques des roches sédimentaires
- Modèles de formation des roches sédimentaires
- Exposés
Travaux Pratiques (6séances x 3h = 18h, dont évaluation) :
• Reconnaissance macroscopique des principaux types de roches sédimentaires (1s)
• Analyses microscopiques et classification des principaux types de roches sédimentaires
(5s)
- Roches (roches chimiques et biochimiques) (4s)
- Roches silico-clastiques (1s)
Sortie de terrain : (06h)
Une sortie de terrain d’une journée permettra d’appliquer les méthodologies d’investigations
acquises sur des séries sédimentaires anciennes et actuelles.



M22 : Sédimentologie (Cours : 18h, TD : 9h, TP : 15h, AT : 06)
Pré-requis : M1 : Géologie générale, M7 : Géodynamique externe et M8 : Géodynamique
interne
Objectifs du module :
• Acquérir les bases de la sédimentologie et de leurs applications pratiques au
laboratoire et sur le terrain.
• Apprendre les méthodes d’analyse sédimentaires ; levés des coupes sédimentaires,
échantillonnage, découpage en unités sédimentaires, identification des
discontinuités remarquables, mécanismes de formation des roches sédimentaires.
• Apprendre la démarche de définition des principaux milieux de dépôt et les
séquences types associées.
• Reconnaitre les principaux modèles de dépôt.
Contenu du module :
Cours : 18h : (6 séances)
• Faciès et environnements sédimentaires : Environnements continentaux,
environnements mixtes, environnements marins
• Facteurs de contrôle de la sédimentation : Facteurs internes, facteurs externes
• Typologie et dynamique des bassins sédimentaires.
• Bassins sédimentaires et substances utiles
Travaux Dirigés 9h : (6 séances x 1,5h)
• Démarche et méthodologie d’analyse appliquées à des coupes sédimentaires
• Détermination des séquences types et définition des milieux de dépôt
• Dynamique sédimentaire et facteurs de contrôle en contexte :
- Continentale (fluviatile, glacier et éolien)
- Mixte (estuarien et deltaïque)
- Marin (plates formes silicoclastiques, plates formes carbonatées, talus et bassins
profonds)
• Exposés
Travaux Pratiques 18h : (6séances x 3h dont évaluation)
• Structures et figures sédimentaires
• Analyses granulométrique
• Analyse morphométrique
• Analyse morphoscopique
• Calcimétrie
Activités de terrain : (06h)
Une sortie de terrain d’une journée permettra d’appliquer les méthodologies d’investigations
acquises sur des séries sédimentaires anciennes et actuelles.


M23 : Paléontologie (Cours : 15h, TP : 27h, AT : 06h)
Pré-requis : M1 (Géologie générale), M7 (Géodynamique externe) et M9 (Biologie animale)
Objectifs du module :
- Apprendre la méthodologie de reconnaissance, de description et d’utilisation des fossiles,
- Reconnaissance des critères morphologiques systématiques,
- Reconnaître les principaux groupes paléontologiques et les grands traits de l’histoire de la
vie.
Contenu du module :
Cours (15h : 1h30/Séance) :
- Généralités (définitions et historique de la Paléontologie)
- différents types de fossiles, intérêts (stratigraphique, paléoécologique, évolutif …) des
fossiles ;
- Principaux groupes fossilifères à travers les temps géologiques (en évitant la redondance
avec la Biostratigraphie du module M23)
- Radiations et crises biologiques (extinctions de masse)
- Taxinomie et Systématique
- Notions d’espèce et modalités de la spéciation
- Paléoécologie et Taphonomie
Travaux pratiques (27h : 9 séances x 3h)
- 1ère séance : Introduction (Méthode d’étude, clefs de déterminations et reconnaissances
des structures fossilisables , notions de biométrie).
- 2ème séance : Trilobites, éventuellement Euryptéridés.
- 3ème séance : Echinodermes
- 4ème séance : Brachiopodes
- 5ème séances : Lamellibranches, Ostracodes et Foraminifères
- 6ème séance : Gastéropodes
- 7ème séance : Céphalopodes
- 8ème séance: Organismes constructeurs, formation récifales et étude d’exemples de formes
solitaires-formes coloniales (Cnidaires)
- 9ème séance : Végétaux.
Activité de terrain (06h) :
- Apprendre les méthodologies d’investigations paléontologiques sur le terrain
- Indentification, collecte et marquage des macrofossiles
- Echantillonnage dans des sédiments meubles (pour tamisage-lavage)
- Echantillonnage dans des sédiments indurés à microfossile


M24 : Stratigraphie (Cours : 30h, TD : 12h, AT : 6h)
Pré-requis : M1 (Géologie générale) et M7 (Géodynamique externe)
Objectifs du module :
• Offrir les connaissances de base sur la Stratigraphie.
• Permettre l’acquisition des connaissances fondamentales et les différentes applications
pratiques en Stratigraphie.
• Apprendre la démarche de découpage stratigraphique d’une série sédimentaire à
l’affleurement.
• Reconnaître la chronologie des événements géologiques dans une région donnée.
• Comprendre les méthodes stratigraphiques et leur application aux bassins sédimentaires.
• Reconstituer l'évolution paléogéographique d'un bassin sédimentaire et définir la géométrie
et les facteurs de contrôle.
Contenu du module :
Cours (30h) :
1 ère Partie : Méthodes stratigraphiques
• Définition, Méthodes, Objectifs et Principes de la Stratigraphie
• Fondement de la Stratigraphie (notions d’espace et du temps, échelle ….)
• Les méthodes stratigraphiques :
- Lithostratigraphie (stratification, unités lithostratégraphiques, loi des corrélations des
facies, analyse séquentielle, stratigraphie séquentielle)
- Biostratigraphie (macro et microfossiles, apparition et évolution en fonction du temps,
unités biostratigraphiques, biozones (en évitant la redondance avec le deuxième chapitre
de M22))
- Chronostratographie (unités chronostratigraphiques et géochronologiques, notion de
stratotype)
- Rapport entre lithostratigraphie, biostratigraphie et chronostratigraphie
- Méthodes physiques et Pétrographiques
Marqueurs magmatiques
Stratigraphie isotopique(Radiochronologie)
Magnétostratigraphie
Méthodes géophysiques et diagraphiques appliquées à la stratigraphie
2ère Partie : Reconstitution paléogéographique
• Reconstitution paléogéographique et facteurs de contrôle
• Rappels sur les différents des milieux de dépôt
• Détermination de la profondeur des milieux de dépôt : cartes d’isopaque et d’isobathes
• Contexte tectonique stable et instable
• Subsidence (origine, cause et conséquences)
• Contexte eustatique
• Contexte paléoclimatique (utilisation des méthodes isotopiques ; δO18 C13
Travaux dirigés (12h = 8 séances x 1,5) :
• Illustration et compréhension des événements stratigraphiques traités au cours (chaque
méthode de stratigraphie traitée en cours fera l’objet d’une séance de TD)
• Application des acquis du cours à des cas concrets et bien choisie à l’échelle du Maroc et
autres régions.
• Découpage biostratigraphique, lithostratigraphique et séquentiel
• Reconstitution paléogéographique
Activités de terrain (6h)
Apprendre les méthodologies d’investigation stratigraphique sur le terrain.


M25: Géo-Informatique (Cours : 08h, TP : 40h)
Pré-requis :
− Notions de base en informatique et une bonne manipulation de l’ordinateur
− Tous les enseignements doivent se faire dans une salle équipée d’ordinateurs à raison de
deux étudiants par ordinateur au maximum.
− Ne devront être prévues dans l’emploi du temps que des séances de 3 heures au moins.
Objectifs du module :
Par ce module, l'étudiant sera amené à:
− Acquérir les principes fondamentaux des systèmes d’informations géographiques et de la
cartographie numérique ;
− Comprendre la notion d’information géographique par l’utilisation d’un logiciel SIG ;
− Etre capable, à l’issue de cette formation, de mener un bien un mini projet SIG
Contenu du module :
Cours (8h):
I. Notions d’image numérique
− Définition d’une image
− Résolution d’une image numérique
− Relations entre résolution, définition et taille d’une image
− Modes colorimétriques des images numériques
− Poids d’une image
− Formats de compression des images numériques
II. Les systèmes de référence spatiale
− Notion de géoïde, d’ellipsoïde et de Datum
− Les systèmes des coordonnées géographiques
− Les systèmes des coordonnées projetées
− Les systèmes des références spatiales en vigueur au Maroc
− Détermination des coordonnées géographiques d’un point sur le globe terrestre
− Lecture des cordonnées géographiques et projetées à partir d’une carte topographique
− Les GPS et leur utilisation avec des exemples d’application
III. Les systèmes d’informations géographiques
− Définitions
− Notions de l’information géographique
− Différents types de représentation des données géographiques dans un SIG
− Organisation des données dans un SIG
Travaux pratiques (40h) :
I. Pour les images numériques
1- Relations entre résolution, définition et taille d’une image numérique
2- Codages colorimétriques et poids des images numériques.
II. Pour les Systèmes d’Informations Géographiques
1-  Description de l’interface du logiciel SIG utilisé et de ses principales barres d’outils ; Ajout
des données vectorielles et rasters ; Manipulation des données (Ordre d’affichage,
cadrage, zoom, échelle…)…


2- La symbologie des couches vectorielles : les différents types de symboles spécifiques à
chacune des géométries des couches vectorielles; les différentes façons d’affecter une
symbologie à une couche vectorielle ; enregistrement de la symbologie d’une couche…
3- Les tables attributaires des couches vectorielles : visualisation, description et
manipulation ; relation entre une table attributaire et sa couche vectorielle associée; ajout
et suppression d’un champ; les types de contenu d’un champ (entier, nombre décimal,
date, texte…); calcul automatique des valeurs et de la géométrie d’un champ…
4- Étiquetages des entités vectorielles : Étiquetage d’une entité; l’onglet « Étiquettes » des
propriétés d’une couche; champs de la table attributaire utilisé pour afficher les
étiquettes; opération sur les étiquettes (disposition, taille, couleur…); affichage de
plusieurs étiquettes d’une même entité.
5- Mise à jour des données vectorielles et tabulaires : le Catalogue; la barre d’outils
« Éditeur »; la création de nouvelles entités ponctuelles linéaires et surfaciques dans le
Catalogue (Affection du nom, de la géométrie et du système de coordonnées spatiales);
ouverture d’une nouvelle session de mise à jour; utilisation des différents outils de
numérisation des entités (segment droit, traçage…); mise à jour des tables attributaires
(ajout de nouveaux champs, saisie…).
6- Mise à jour des données vectorielles et tabulaires (suite 1).
7- Mise à jour des données vectorielles et tabulaires (suite 2).
8- Les requêtes et sélections attributaires et spatiales : les différents outils de sélection des
entités géométriques; les sélections attributaires simples et avancées; les sélections selon
l’emplacement; exportation et création de nouvelles couches à partir des entités
sélectionnées…
9- Contrôles pratiques des connaissances acquises.
10- Le géoréférencement des images raster : définition d’une image raster (rappel de
quelques notions déjà vues dans la partie du module consacrée aux images numériques);
les systèmes de coordonnées spatiales (rappel des notions déjà abordées dans le cours);
qu’est ce que le géoréférencement d’une carte ; la barre d’outils « Géoréférencement »;
utilisation des coordonnées géographiques; utilisation des coordonnées projetées ;
utilisation des éléments graphiques de l’image raster.
11- Le géoréférencement des images raster (suite.)
12- Exercice général abordant toutes les notions acquises.
13- Travail sur un mini projet SIG ou examen final


M26 : Chimie appliquée à la géologie (Cours : 22h ; TD : 10h ; TP : 6h ; AP : 6h)
Pré-requis : M5: Chimie générale
Objectifs du module
− Rendre perceptible le lien unissant l’observation à la quantification des systèmes naturels.
− Offrir à l’apprenant les outils nécessaires pour comprendre les fondements de la géochimie.
− Familiariser l’apprenant avec les relations existant entre les différentes phases solides,
liquides et gazeuses et montrer comment l’étude de ces phases et de leurs textures,
associées au formalisme thermodynamique, permet de remonter aux conditions de leur
genèse.
Contenu du module
Cours (22h)
− Rappel de quelques bases thermodynamiques (énergie interne, entropie et enthalpie libre de
Gibbs, le potentiel chimique indicateur d'équilibre).
− Diagrammes de phases et relations de phases:
• Définitions, notions de stabilité et d’équilibre, notions de métastabilité microstructure
et relations de phases;
• Système ternaire avec eutectique, système ternaire avec péritectique ;
• Système binaire avec eutectique, système binaire avec solution solide ;
• Diagrammes P-V-T pour les fluides : système unaire (section P-T), système binaire
(sections et projections T-P-X) ;
− La règle des phases : application, représentation graphique.
− Silicium, Fer, Oxygène et Soufre: Propriétés, tampons, comportement en fonction du milieu.
− Méthodes et techniques d’analyse physicochimique des matériaux.
Travaux Dirigés : (10h)
− Appliquer les relations de phases à l’estimation des paramètres physico-chimiques (2
séances).
− Interpréter les textures des matériaux : relations de phases et cinétique (2 séances)
− Traitement de données chimiques en relation avec des problématiques d'ordre géologique.
Travaux Pratiques (6h)
Utilisation de quelques techniques d’analyse géochimique.
Activité pratique (6h)
Visite d'unités de transformation de géomatériaux (industrie céramique, cimenterie ou
plâtrerie…)
 
Top