contrôles et exercices svtu s2 et s1

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour Adfly SVP
examens et exercices svt s2 et s1 non corrigés

Université du Sud Toulon Var (UTLN)
UFR des Sciences et Tecniques
Licence Biologie 2ème année
unité de formation et de recherche (UFR)

Semestre 1 -contrôles Session 1 & Session 2
Biologie et physiologie animales 2
Biologie moléculaire de la cellule
Génétique
Biotechnologies
Sciences de la terre 1
Chimie organique 3
Chimie organique 4

Semestre 2 -contrôles Session 1 & Session 2
Physiologie végétale
Microbiologie 1 & Immunologie 1
Biologie générale
Biologie structurale 3
Biologie cellulaire
Statistiques
Chimie des solutions
Sciences de la terre 2
Anglais

contrôles td examens exercices svtu s2 et s1


Nom du fichier : examens L2 BIO 2009-2010 SVT By ExoSup.com
Taille du fichier : 19.4 MB
Date de publication : 28/03/2016
id=928
Télécharger




PDF content:
Examen de Biologie et Physiologie Animale [L2 ·, B32[ jl *" yu  , É; [ ï ( ,
lm Semestre. Aimée Universitaire 2009-2010 je ,,, 1 R il
Partie Biologie Animale [10[ 20)
Question 1 (3 pts) : Les Cnidaires : caractéristiques générales et synthèse de la systématique
Question 2 (3 pts) : Position systématique et cycle de développement du ver solitaire Tassin sczgimzta
Question 3 (4 pts) : Les Insectes
Partie Physiologie Animale [10[ 20)
Question 4 (3 pts) : Expliquer la régulation hormonale des cycles ovarien et utérin
Question 5 (2 pts) : Décrire la constitution et le fonctionnement du placenta humain
Question 6 (3 pts) : Comparer le déroulement de la segmentation en fonction de la quantité de vitellus contenue
dans un ceuf
Question 7 (2 pts) : Quelles sont les conclusions des biologistes Horstadius (1930), Spemann (1930), Mangold et
Spemann (1924) à propos de leurs expériences sur la détermination et le développement embryonnaire ?
Examen de Biologie et Physiologie Animale [L2 ; B32[
lèm Semestre. Armée Universitaire 2009-2010
Partie Biologie Animale [10[ 20)
Question 1 (3 pts) : Les Cnidaires : caractéristiques générales et synthèse de la systématique
Question 2 (3 pts) : Position systématique et cycle de développement du ver solitaire 1`aenia sagimzm
Question 3 (4 pts) : Les lnsectes
Partie Physiologie Animale [10[ 20)
Question 4 (3 pts) : Expliquer la régulation hormonale des cycles ovarien et utérin
Question 5 (2 pts) : Décrire la constitution et le fonctionnement du placenta humain
Question 6 ( pts) : Comparer le déroulement de la segmentation en fonction de la quantité de vitellus contenue
dans un œuf
Question 7 (2 pts) : Quelles sont les conclusions des biologistes Horstadius (1930), Spernann (1930), Mangold et
Spemann (1924) à propos de leurs expériences sur la détermination et le développement embryonnaire ?
A

"%«`oc©®»`£ s Pe-4 ~·y*%%cj>iJ,>(5«` g r · `» 2 ii 'L il   fi ui 5_,
Examen de Biologie et Physiologie An1m' ale (Q ·, B32)      ``' jt   M il î l` L `L
l" semestre Rattrapage/ Année Universitaire 2009-2010   ` A ` A ` »   "iîw s
Partie Biologie animale (1Q20)
Question 1 (5 pts) : Position systématique, nom latin et cycle de développement de la petite douve du foie.
Question 2 (5 pts) : Les Mollusques.
Partie Physiologie animale |1%0)
Question 4 (2 pts) : Donner le déroulement de la spermatogenèse chez l’étre humain.
Question 5 (3 pts) : Décrire les évènements qui déclenchent l'accouchement chez une femme enfin de grossesse.
Question 6 (5 pts) : Expliquer le déroulement de la gastrulation et de la neurulation chez la grenouille.
Examen de Biologe et Phygiologie Animale (L2 ·, B32[
1** semestre Rattrapagef Armée Universitaire 2009-2010
Partie Biologe anirnale (1%0)
Question 1 (5 pts) : Position systématique, nom latin et cycle de développement de la petite douve du foie.
Question 2 (5 pts) : Les Mollusques.
Partie Phygiologe animale (IQ)
Question 4 (2 pts) : Donner le déroulement de la spermatogenèse chez l’être humain.
Question 5 (3 pts) : Décrire les évènements qui déclenchent Faccouchement chez une femme en fin de grossesse.
Question 6 (5 pts) : Expliquer le déroulement de la gastrulation et de la netuulation chez la grenouille.
Examen de Biologie et Phjgiologie Animale (L2 ; B32)
1** semestre Ratt1·apage/ Année Universitaire 2009-2010
Partie Biologie animale |1Q20)
Question 1 (5 pts) : Position systématique, nom latin et cycle de dével.oppement de la petite douve du foie.
Question 2 (5 pts) : Les Mollusques.
Partie Physiologie animale @@0)
Question 4 (2 pts) : Donner le déroulement de la spermatogenèse chez l’être humain.
Question 5 (3 pts) : Décrire les évènements qui déclenchent Yaccouchement chez une femme en fin de grossesse.
Question 6 (5 pts) : Expliquer le déroulement de la gastrulation et de la neurulation chez la grenouille.

ÀÈo<:>€1: _.2©Jo TYFÉOLGGÃGQ T\I@LîC.I_}I.,,FEiQ_«; D5; Lp .g5LL_UL_£;’
,«€ë"',/';<11,.2`¤ *â2.··
-»’i   'U _sÀ·a   on
à UNIVERSITE du SUD
Toulon-Var
Partiel de BIOLOGIE MOLECULAIRE ET
CELLULAIRE B33

Université : Université du Sud Toulon Var, faculté des sciences et techniques
Diplôme : Licence 2 Biologie
Date : Partiel —— 2010
Durée 1 3h00
Enseignant : M. Molmeret
Donnez des réponses aussi complètes et précises que possible.
Question l (7 points) : Décrivez le système de réparation des altérations par
recombinaison chez les procaryotes. Qu’est ce que la conversion de gènes chez les
eucaryotes ? (Faites des schémas légendés)
Question 2 (7 points) : Décrivez les principales étapes de la synthèse protéique chez les
procaryotes et les eucaryotes en intégrant la notion de cadre de lecture et de tremblement
de bases.
Question 3 (6 points) 1 Faites une figure (légende inclue) regroupant les termes suivants :
« gène / ARNm / ARNH Ribosomef tfanscrilutioa / traduction / codoa / amîicodoa / acide
aminé » chez les procaryotes et commentez la.
°—»

,,%mr:( __ Q; mo   î“r;>€.€§C2.>; P   ne ce) C.E,,L.L,,i,)
J   Il Àëï ui i? Q li r^r;,,
Eânr =·.   ·ë ·
  " war  ·- '‘'· irai
H urxnvsssurs il sun
Toulon-Var
Partiel de BIOLOGIE l\/IOLECULAIRE ET CELLULAIRE
B33
Université : Université du Sud Toulon Var, faculté des sciences et techniques
Diplôme : Licence 2 Biologie
Date : Partiel (2i"“° session)— 2010
Durée : 2h00
Enseignant : M. Molmeret
Donnez des réponses aussi completes et précises que possible.
Question 1 : Quelles sont les 4 types de réaction de maturation post—traductionnelle
que le polypeptide qui émerge du ribosome doit subir avant de devenir actif?
Décrivez—les en donnant des exemples et/ou des schémas légendes. (6 points)
Question 2 : a) Décrivez les principales étapes de la réplication de l’ADl\l chez les
procaryotes. Quelles sont les principales différences avec les eucaryotes en ajoutant à
quelle phase du cycle cellulaire, celle—ci a lieu. (8 points)
b) Faites un schéma d’une fourche de réplication en incluant les
orientations des brins et les différents acteurs; la légende contient un titre, des
annotations les plus précises possibles, et un bref commentaire de la figure (6 points)

  ' 'n*¥—T‘îl 5 aix!    IJ É.! E" Il   °`_'l‘;
/I Qtr/}X_Q—;,--UN-) fu
.,A·?r*‘ ,4 fr    I
.· « ur-r, :·. ,,5 I,
à UNIVERSITE du SUD
Toulon—Var
Partiel de GENETIQUE B34

Université : Université du Sud Toulon Var, faculté des sciences et techniques
Diplôme 1 Licence 2 Biologie
Date : Partiel — 2009
Durée : 1h30
Enseigant : M. Molmeret / S. Personnic
NB : Les réponses aux QCM seront données, pour chaque proposition, sous la forme VRAI ou FA UX (écrit
en tonte lettres) .· Eg Question I nz) VRAI ,· b) FA UX ................
Q CM g4 ponts.)
Question N°l : La méiose ·
a) Elle permet le brassage inter chromosomique
b) Elle est composée de 2 étapes de prophase pour être complète
c) Dans la spermatogénèse humaine, immédiatement après la télophase L elle
permet l’obtention de spermatides
d) Elle permet l’obtention de cellules à 23 chromosomes dans l’espèce humaine
e) Les spermatocytes sont obtenus grâce à la méiose uniquement
Question N°2 : Déûmition
a) Un chromosome acrocentrique est un chromosome avec un centromère situé tout
près d’une extrémité
b) Chez la femelle les deux chromosomes autosomes sont notés XX et chez le mâle
XY
c) Un gamète est une cellule reproductrice de type haploïde
d) Les cellules souches peuvent être de type haploîde
e) Les hétérochromosomes correspondent aux chromosomes sexuels
Question N° 3 : La mitose
l

a) Elle correspond à l’étape où le matériel génétique est réparti dans les deux cellules
Elles lors de la division cellulaire
b) En métaphase, les chromatides sœurs se séparent
c) En télophase, les chromosomes s'a1ignent sur la plaque équatoriale
d) Le brassage intra-cromosomique a toujours lieu en prophase de mitose
e) Elle permet la formation de cellules à 23 chromosomes dans l’espèce humaine
Question N°4 : Nombre de chromosomes chez l’être humain (2N=46)
a) Ce nombre est de 23 dans un spermatocyte primaire
b) Ce nombre est de 23 dans un spermatocyte secondaire
c) Ce nombre est de 23 dans une spermatogonie
d) Ce nombre est de 46 dans un ovocyte primaire
e) Ce nombre est de 46 dans un ovule mature
2

Questions (16 COUTS
Donnez des réponses aussi complètes et précises que possible.
Question N°1 (5 points) :
Citez la première et deuxième loi de Mendel. Comment ces deux principes ont été
démontrés par les résultats de croisement mono et dihybride de Mendel.
Question N°2 (3 points) :
Donnez un exemple de polyallélisme et expliquez par des figures et/ ou tableaux
Question N°3 (5 points) :
Donnez la défmition de la recombinaison méiotique et expliquez la recombinaison inter-
et intra- chromosomique. Précisez à que11e(s) phase(s) du cycle ces phénomènes
apparaissent.
Question N°4 (3 points) :
Pourquoi la cartographie du chromosome X chez l’h0mme a été plus facile à eiïectuée
que celles des autosomes au départ (avant l’arrivée des nouvelles techniques de biologie
m0léculaire/ génétique) ?
3

îaïüü- ii-'îî*#' TD iç»ëïî.î nivo!   I?. J ‘·"““  ai   I     i
r   rr;.   ip'; ‘\I-N-152.i,ç
H UNIVERSITE du suo
Toulon—Var
Partiel de GENETIQUE E34
Université : Université du Sud Toulon Var, faculté des sciences et techniques
Diplôme : Licence 2 Biologie
Date : Partiel (2‘è“““ session)- 2UlO
Durée : 1h
Enseignant : M. Molmeret / S. Personnic
NB J Les réponses aux QCM seront données, pour clznqzie proposition, SOLIS fnfomze VRAI on FAUX
(écrit en fonte lettres) .·   Qziestion I it) VRAI; Zi) FAUX ................
  (4 points)
Question N°Èl : Les phases du cycle cellulaire
a) A l’interphase, les chromosomes et les centrosomes sont déja dupliqués.
b) La méiose est une phase du cycle cellulaire.
c) A l’interphase, la cellule se condense en taille et l’en\/eloppe nucléaire
commence a se dégrader.
d) Le stade Go est juste avant la phase S.
Question N°2 : Définition
a) Un chromosome métacentrique est un chromosome avec un centromere situé
tout pres d’une extrémité.
b) Chez la femelle les deux chromosomes autosomes sont notés XX et chez le
mâle XY.
c) Un gamete est une cellule reproductrice de type haploïde.
d) Les autosomes correspondent aux chromosomes sexuels.
3

Question NO 3 : La mitose
a) En métaphase, les chromaticles sœurs se séparent.
b) En télophase, les chromosomes sialignent sur la plaque équatoriale.
c) En prophase, cles segments de chromosomes sont échangés entre les
chromaticles n©n—sœurs au niveau cles chiasinas en prophase de mitose.
cl) Elle permet la formation de cellules a 23 chromosomes dans l’espece humaine.
Question N°4 : La méiose
a) A l’anaphase l, les chromaticles sœurs sont tirées vers les noyaux fils.
b) A l’anaphase Il, chacune des cleux paires cle chromatides sœurs gagne un
noyau fils différent.
c) A l’anaphase l, cles segments de chromosomes sont échangés entre les
chromaticles n©n—sœurs au niveau des chiasmas.
cl) A l’anaphase ll, les centromeres se scinclent et les chromatioles sœurs gagnent
les pôles opposés avec l’aicle des fibres clu fuseau.
g2l1€St1OI'lS de C()l11‘S
Question N°1(4 points) :
Faites les schémas des cycles cliploïcles et haploïcles et décrivez·les brièvement.
Question l\l°2 (4 points) :
Expliquez le principe du test cl’allélisme. Prenez l’exemple cle l’espèce de campanule
(cmzzpalmla) pour laquelle la couleur cle la fleur cle type sauvage est bleue, et pour
laquelle on crible cles mutants ài fleurs blanches (récessif) en irracliant aux rayons X le
pollen.
Question N°3 (4 points) :
Comment Menclel clémontra le caractere dominant ou récessif de certain phénotype?
quelles expériences a et—il effectué ou donnez un exemple?
Tr

fl: M ¤~
 T3        ,;, , ,_ , ·:_ »~
      "     "  .¥"’·   §
  ° » . ., _ 﫤 - .· _ ,
 ‘ -·'‘ Y   ·, V       «·,·   · .. ,.L. V . .,.. .  ,.
  —-              - -·—    
â
à
I2
É
FLE
lx
E

@1 '
?È·

Qïm)-  ·°>»'!ïî?‘ =;¤ï"`*"'    Trj`>` ._ ` ;     .   » .6,
EXAMEN DE BIOTECHNOLOGIES B35
13 Janvier 2009
ll!!llConsignes : Vous prendrez un soin particulier dans la rédaction claire de vos
réponses (des phrases complètes, pas o"abréviations).
I. Questions de cours
a. Donnez une définition des biotechnologies et rappelez les quatre notions
importantes. Pour chaque notion, donnez un exemple de mise en application.
b. Donnez les types de produits issus des biotechnologies donnez un exemple
précis (produitlsouche) pour chaque.
Il. Exercice : Mise en place d’un procédé industriel.
Je suis un fabriquant de lessive. Mes ventes ont baissées car le concurrent vient
de sortir une lessive qui lave plus blanc que blanc à froid pour les taches de
graisses incrustées. Il me faut trouver une solution pour proposer un produit
équivalent.
a. Que me faudrait—il ajouter comme enzyme à ma lessive ?
b. Une fois défini cet objectif, je pars à la recherche de cet enzyme. Proposez
moi une destination pour récolter des échantillons biologiques ’?
c. Je reviens au laboratoire avec mes échantillons, il me faut maintenant trouver
la souche qui aurait l’enzyme qui m’intéresse ? Proposez une méthode, un crible,
pour sélectionner une souche possédant mon enzyme.
d. J’ai ma souche d’intérêt, l’enzyme qu’e|le produit est très intéressante,
malheureusement elle pousse très mal à température ambiante et réfrigerer un
bioréacteur me coûterait trop cher. Que puis-je faire ’?
e. Grâce à ma nouvelle solution la production de l’enzyme se passe bien. ll me
reste à la purifier. Proposez différentes étapes pour purifier cet enzyme à partir de
la biomasse.
f. Faites un organigramme du procédé pour que je puisse livrer des lessives avec
cet enzyme dedans. Proposez une source de carbone économique.
\\

ûîcgûaiï _   =   -
l »”' Q' E3'-:]   ·. ·î..¢
Ã,û»1,»_; A/ry,. CC pv;
Sujet de rattrapage 2010 :
B35 Biotechnologies
A. Questions de cours /11
1. Le traitement biologique des eaux usées: biodégradabilité, capacités d'assimilation
des microorganismes, traitements spécifiques de certains composés, procédé. Vous ferez
une présentation rédigée et précise.
2. Donnez moi les deux types de produits purifiés qui peuvent être issus des
biotechnologies. lllustrez votre propos d’un exemple précis et de schémas.
B. Exercice /9
Chaque année en France, nous produisons 550000 tonnes de déchets graisseux, qui sont
interdits de décharge. Les stations d’épuration ne sont pas correctement équipées pour
traiter ce genre ce genre de déchets. Ils doivent être à l’heure actuelle récupérés dans
des bacs à graisse. Ces bacs permettent de stocker les graisses provenant des eaux de
cuisine afin de ne pas rejeter ces graisses dans les eaux à épurer. Cette graisse doit être
ensuite éliminée.
1. Ces graisses pourraient être transformées de façon à donner un produit à valeur
ajoutée. A votre avis à quoi cette huile pourrait servir ?
Que les graisses soient ou non recyclées, le bac en lui même devra être nettoyé et les
graisses dégradées. Mon laboratoire est spécialisé dans l’étude des enzymes de
dégradation des lipides, les nouvelles normes de rejet concernant les graisses me
laissent une opportunité intéressante de valoriser mes recherches. Malheureusement les
lipases dont je dispose sont très peu efficaces car les graisses doivent être dissoutes
dans l’eau bouillante et mes enzymes précipitent à haute température. .
2. Quelles sont les caractéristiques de l’enzyme qu'il me faudrait ?
3. Où vais-je aller chercher des souches qui pourraient posséder un tel enzyme ?
4. j’ai récupéré des échantillons biologiques complexes dans un milieu adapté. Dans
ce bouillon, il me faut sélectionner une souche d’intérêt. Proposez moi un crible.
5. La souche que j’ai isolée produit une grande quantité d’enzyme d’intérêt.
Malheureusement, ses conditions de culture sont complexes et coûteuses.
Proposez une méthode pour produire le même enzyme mais sans cette
contrainte ?
6. ]’obtiens avec votre nouvelle méthode de grandes quantités de cet enzyme qu’il
me faut maintenant purifier. Proposez des techniques biochimiques de
purification pour mon enzyme.
7. Donnez moi l’organigramme du procédé industriel permettant la production et
la commercialisation de l'enzyme dont j’ai préalablement mis les conditions de
production au point.
xt

LQ   \%·C___I·     (212;     l A12;   (   fai
ÉÈcsct><¥s Quit:)   _ (
A *~‘ s   `=J.¤.2T `<É.t rg;
gg L7.; È J PI _,__ _\_'_`i.
J A ¤,~   ¤,.§   )
EXAMEN DE SCIENCES DE LA TERRE U 31
PREMIERE PARTIE : (6 points)
Expliquez le principe de datation des roches par les radioéléments (aucune formule _
mathématique n’est demandée)
DEUXIEME PARTIE : (6 points)
Par quelle situation paléogéographique et par quel état de la biosphère est caractérisé le
système du Trias.
TROISIEME PARTIE : (8 points)
Crises biologiques et diversité du monde vivant.
I _ _ — —
` Les courbes présentent |’évolution du nombre cle iarniiles ¤¤m¤re¤e1¤¤r··ll8S
d’animaux connues au cours des temps géologiques dans le 800
milieulmarin et dans le milieu continental. 4 mman marin
On estime que moins de 200000 especes vivent actuelle
ment dans le milieu marin alors que les océans couvrent EGO .
71 0/0 de la surface du globe. En revanche, plus de 12 mile
lions cl’especes vivent a la surface des continents. 400
Questions 1 (Saisir des informations et appliquer ses ~'
COi”|i'ldlSSâl'lCES) 200- `
a. Précisez dans quel ordre ces deux milieux ont été colo- _,
nisés par la vie et, en faisant appel à vos connaissances, 0 ..// __ __
expliquez r¤¤¤r¤¤¤i· PC   r·.     Ptit:  Titi
- · · · ·   6+ 9 n   ·C
b. Combien de crises biologiques majeures pouvez-vous
identifier dans l'histoire de la vie en milieu marin? À mmbœ defammes
quelles époques surviennent-elles?
c. Comparez l’al|ure générale des deux courbes. Comment milieu gominental
interprétervous les différences constatées? i EDO
d.QueiIe paraît étre, d'après ce document, la crise biolo-
gique la plus marquante subie par le monde vivant? BOB
Question 2 (Formule; des hypothèses)
Formulez des hypothèses pour expliquer la grande dispa— 400_
rité entre les deux milieux. A A
En prenant en; compte ce constat, formulez une hypothèse ‘
pour expliquer la différence d’impact des crises biolo- D . '   ÈE _ T
· · · · · · · Pc Cambr. Ord.   É .Jur.· 'Grét. en.
grques en milieu marin et en milieu continental. PC  ÀEM °ZOT .=.  .N
NE

«É`;ï><n»-T"?   .5a,J .1} _,!‘?·`·¤ L rs ,__ i .   L ,g l L
t ‘ÉÈ‘î       ce É, ._ •I
1
d L1
HUNIVEFISITE SUD
rouuowvar
Licence Bio, Zèœ aimée
EXAMEN DU MODULE C32A
Chimie Organigue 3, Partie Obligatoire
Durée de l 'examen .· J heure
L usage at une calculatrice rt ’est pas autorisé.
Question 1
Le 2-chlorobutane peut être obtenu sous sa forme racémique à partir du butane par traitement
par le dichlore en présence de lumière UV.
a) Donnez le mécanisme de la réaction
b) Au cours de la réaction il se forme 32% de 1-chlorobutane .
Expliquez ce résultat.
Est-il en adéquation avec l’aspect statistique de la réaction ?
Jnstitiez.
Question 2
Le 2—(R)-chlorobutane réagit avec de la soude :
-à froid on obtient une composé A majoritaire et actif sur la lumière polarisée, et un
composé B minoriatire.
-à chaud , on obtient B majoritairement,
Donnez la structure des composés A et B, et le mécanisme des réactions permettant d’obtenir
A et B en justifiant votre réponse.

@H"I"IVâ Oâîve ii? rïizieà Agijseiuc t ere.
‘ ; BU ’”""·‘° /À~¤z.ï.‘»'e ¤`rJ ry
E UNIVERSITE du SUD
` t¤¤l¤¤—Vat Septembre 2009
Licence Bio, 2°"“ armee
EXAMEN DU MODULE C32
Chimie ©1·;>anigue
Durée de femiricii .· I iictrre
L’i.t.s·uge tf 'uue cufc.·ti'uri·i«.·e ri `esr prix rrur0i·i.s·é.
Exercice 1
le (S)—2—b1·©m©—l—phéhylpr©pane réagit avec KCN eu s©luti©u aqueuse p©ur ci©hher
majmitairemeiit un c©rup©sé cîeué d’activité ©ptique.
a) Quelle est la structure de ce c©mp©sé '? Justifiez v©tre repense en d©u11atit le mécariisme cle la
réactieh.
Dans cette réactien, 012 ©bserve la i`©rmati©ii CI·LIl`] c©mp©sé mineritaire iiisature :
b) quelle est sa structure, quels réactifs aui·aieut—©ii pu utiliser pour l’©bteiiir lD2I.j©l`l[HIl'CIT1@l]E ‘?
Exercice 2
Le but—l—é1ie [CI·I;—CHyCH:CH;] est traité par l`acitle sult`urique dans l’eau (I—l;S©i/H;©) p©ur
dormer un cempesé A. identifiez ce cempesé A.
Identifiez B, un is©u1ere de p©siti©r1 cle A. Ceiiiiiieut p©LIl`l`illE·©1l synthétiser B ii partir du but—l—
ème
,i(

Crüttâe ©i=*·‘a='¤¤i¥<3<_>€; u J""   ~l~  2.:%
· i /9* F _,,¤Ã»·ïrz-;·r-·:=s«·1
r
du
HUNIVERSITE SUD Janv
_ T0u|0n—Var
Licence Bio, 2m annee
EXAMEN DU MODULE C32.B : Chimie Organigue 4, Partie Optionnelle
Durée de [ examerz 5 I heure
L usage ci une calculatrice n ’estpus autorisé.
Exercice 1 [5 pts]
Soit la séquence reactionnelle suivante :
C12 CH3—C©—Cl _ _ _ HNO3
M, A î~ —> B (majoritaire) —·î>- C
AICI3 AICI3 HZSO4
Donner les structures de A, B et C.
Exercice 2 [5 pts]
l- Comment preparer le bromure cfethylmagnésium [CH;CH2MgBr] à partir de l’éthène
[CH2=CH2] ?
2- Donner le produit final (après hydrolyse acide) de l’action du bromure d’éthylmagnésium
[Cl-lg,CH2MgBr] sur :
a) la propanone [CH;-CO-CH;]
b) le (S) époxypropane CH3—CIî"}CH2
O
Exercice 3 [10 pts]
Quel est le produit principal formé (steréochimie comprise s’il y a lieu) dans les reactions
suivantes :
a) (Z) CH3—CH=CH-CH; + Brz
b) CH3—CEC-CH; + H2, Pd empoisonné (par BaS©4)
c) (E) CH;-CH=CH-CH; + KMn©4, HZO, froid, ph 7
d) (E) CHg-CH=CH—Cl—l; + KMn©4 concentré à chaud
e) (E) CH;-CH=CH—CH; + Ozonolyse (IO) O2 ; 2°) 1-120 milieu réducteur)
\';r~

· Qt": t"!iCf O?  ‘ .3.; 3*   L; EQ' fm wra   n
HUNIVERSITE d.iSUD   aw
Licence Bio, 2m année
EXAMEN DU MODULE C32B : Chimie Organigue 4, Partie Optionnelle
Durée de E examen .· J heure - L usage ci ’tme calculatrice 12 ’esIpas autorisé -
Exercice 1 [6 pts]
1- Quel est le produit principal formé dans les réactions suivantes :
a) Ph-C(CH3)g + Cl; , AlClg 9
b) Ph-Cl + CHg—Cl, AlClgè
C) Ph—C©-ME + HNOS, HZSG4 9
2— Classer par ordre de réactivité croissante vis-à-vis de la réaction SEar les composés suivants en
justifiant votre réponse :
il
 r ©—©H  CI—l;  C—CH;
Exercice 2 [6 pts]
Proposer, à partir du bromure dféthylmagnesium [CH;CH2MgBr] des synthèses magnésiennes
permettant de préparer les composés suivants :
a) CH;-CH2—C©©H ·
b) CH;-CH2—CH(©H)—CH3
c) CH;-CH2—CH2—CH2-OH
cl) CH;—CI-I2—CH=©
Exercice 3 [8 pts]
Donnez les produits obtenus lors des réactions du 2Z-but-2-ène [CH;—CH=Cl—l—CH;] avec les
réactifs suivants (stéréochimie comprise s’il y a lieu) :
3) BI`;
b) KMn©a, HZO, froid, ph 7
c) KMn©4 concentré à chaud
cl) Ozonolyse (1 O) O; ; 2“’) H2O milieu réducteur)
6) H2, Pt

SCIENCES DE LA TERRE U 3I
PREMIERE PARTIE: RESTITUTION DE CONNAISSANCES: 10 points
I. Quels sont les conditions permettent une bonne conservotion des fossiles 3
2. Définir les principoles suloclivisons gé©—pcl|é©nt©|©giciues permettent une
olotcitiori por les fossiles strcltigrophiques.
DEUXIEME PARTIE : ETUDE DE DOCUMENTS : T0 points
En juillet 2001, une équipe franco—tchadienne a découvert - au site nommé Toros·l\/Ienalla — le crâne
TIVI 266, quelques dents et fragments de mâchoire, attribués a une nouvelle espece d’Hominidé
(Sahelnthropus tchadensis), surnommée Toumai.
À partir des informations apportées par les documents, proposez un âge et une
reconstitution du paléoenvironnement pour le fossile Toumaï, en précisant les
principes de datation utilisés.
Document 1 : données sur le site de Toros-Nlenalla (désert du Djourad, Tchad)
A,g,¤É ._...,îE râcmë J States Fossiles
I   ,._ .   __._ .  observées trouvées
l  `sii
  Argile verte Divers Poissons et
   Ji   .
Sabiegr-èseux lacustre l ` ··  au  ' I  IEICUSTTE CYOCOCTIIES
l '·~ - -FW-·«'—— 2**
5;; ·,-     ï Sable Nombreuses
i   ·Éj____—;   _-L.; gréseux racines,
_,   i A ' _ lacustre termitieres, divers
  ' `   · Mammifères
. A (Nyanzachoerus
, Syrticus,
  Llbycosaurus. .. ),
a I   restes
Sainte ciurwaire eolien il U d>HOminidéS
y ` _ (Sahelanthropus
_ ,_ P ¤= tchadensis)
  Sable Aucun fossile
·, ` dunaire
éolien
Coupe stratlgraphigue de Toros—|\/lenalla Données paléontologigues
A2

Document 2 : données sur la formation de Logatham—Nawata (lac du Turkana, Kenya)
La série sédimentaire de Logatham—Nawata est constituée de dépôts continentaux variés, riches en
cendres et débris de roches volcaniques. Parmi les fossiles retrouvés dans cette série, on a prélevé
des restes d’hippopotames Libycosaurus et des restes de porcins Nyanzachoerus syrticus, trés
semblables a ceux de Toros—lv1ena||a.
Document 3 : datation de roches volcaniques par radiochronologie
Dans certaines roches volcaniques, la cristallisation du minéral feldspath piege des atomes de
potassium 40 ("°K). Ces atomes se désintégrent alors en argon 40 (‘°Ar), la demi-vie de Vélément "°K
étant de 1,25 milliard d’années.
La datation de la roche n’est possible que parce qu’elle contient des feldspaths potassiques et que
ces minéraux ont piégé la totalité de |"°°Ar formé lors de la désintégration du "'°K. On peut donc dater
le moment de la cristallisation de ces feldspaths potassiques en mesurant la concentration du 4°K qui
reste et du 4°Ar accumulé.
Appliquée a la formation Logatham-Navvata, cette méthode a permis de mesurer des rapports 4°Ar/"°K
variés dans une fourchette allant de 2,8.104 à 3,9.104.
Evolution du rapport "°Ari"'°K d‘un minéral en fonction de son âge.
¤ ;`-À! , . - 1 iii
}\,3p}JOI‘l   Hêcsüfn 3. .·
°III IIIIII ”iw”“
$IIIIII IIIIIII'ë
1IIIIIIIIIII!AIII
.IIIIIIIIIIEIII
DI I 'IIIII I
. WIFI;
. I . IIIIIII
D VIIIII  II I
, III  II  II
IÉIIIIII III! un
0 3 .i ré   s 10 1: 14 iii
2 ge de l` echsxttillon (ez'; millions- àsmaees ·
AQ

,Qê.t.1.•€` ;}°âU_,,·;   I Ã;
jj [PW `lî/ig rs ê_   Y (__
PHYSIOLOGIE VEGETALE
L2 BIO
Epreuve : B 41
MAI 2010 session 1
Durée : 2 heures
Calculatrice et téléphone portable non autorisés
Documents non autorisés

L’eau et la plante I
A partir de Vexploitation des documents fournis et de vos connaissances
personnelles, vous réaliserez une synthèse concernant les besoin en eau et
les phénomènes engendré par un stress hydrigue chez la plante.
l
Vous réaliserez une introduction indiquant le rôle de |’eau pour la plante et
donnant une définition du stress hydrique, les moyens de réponse de la
plante en indiquant les organes impliqués dans ce phénomène.
Le développement de votre synthèse devra décrire succinctement les
organes, les différents éléments impliqués dans la relation plante-eau et les
phénomènes généraux utilisés pour puiser de l’eau dans sol et la faire
circuler.
Vous vous intéresserez ensuite au stress hydrique : des phénomènes
généraux au niveau de la plante jusqu’aux mécanismes hormonaux au
niveau cellulaire.
Vos propos devront être fondés sur |’ana|yse des documents fournis (à citer
dans le texte) ainsi que sur vos connaissances personnelles. Un schéma de
synthèse relatant les phénomènes au niveau cellulaire est demandé.
Une conclusion générale est souhaitée.
NB : Les réponses aux  g ons posées   inclure dan  la synthèse.
Une attention particulière sera accordée à l’orthographe et à la présentation
g nérale de la copie. I I _
1
Oo

L’eau est décrite comme : un bon solvant, un dipôle et une molécule a faible élasticité.
Question 1 : d’après cette description que pouvez vous dire du rôle de l’eau pour la plante
Le développement d’une plante sur un sol dépend des qualités hydriques de ce sol. La
teneur en eau d’un sol est un indicateur mais ce n’est pas l’unique critère. En effet, l'eau est
liée aux constituants du sol par deux catégories de forces (forces osmotiques et matricielles)
que doit vaincre la plante pour capter l’eau.
Une étude sur le développement d’une plante sur différents sols a permis d’0btenir le
schéma suivant:
Développement lâl I Iêl
de la plante Eau (%), Viïh
Ct % ti i ·
eau de
gravitation!
É ` 0 N G
·:‘> ‘ ` `.
2_ Fly'  sa s Q
I -  t ‘ 1
Eau
capillaire
s v I o
®   39 gl 36 §Sable
vf} vé E 1,, I Limon
D V R [W [G Gravîer
Document 2 : Schéma du développement d’une plante sur un sol de composition diverse.
Question 2 : Quelle est la composition du sol favorable au développement d’une plante '? Le
caractère hydrique d’un sol peut être déterminé par: sa capacité de rétention maximale, sa
capacité en champ et son point de flétrissement. Indiquer la position de chacun de ces
caractères sur le schéma en prenant soin de définir ces termes.
Le chercheur souhaite déterminer les organes impliqués dans la captation de |’eau par la
plante. Pour cela il réalise les expériences suivantes :
Protocole expérimental :
    ax:. ai a _ if
`E   . .` É!}. · b , ` C
. - È A.   ; " u s
i P       ?" @·’   ` ` Huile
. . .-.J ..- .--... | · ;_ l ,
i g g I Eau
Document 3 : Schéma de I’expérience de Rosène réalisée par le chercheur.
Question 3 : Déterminer la zone d'absorption de Veau. Justifier vos conclusions.
2
Wi 1

D’agrès vos connaissances : comment |’eau puisée par cette zone atteint les vaisseaux
conducteurs de la plante ?
Le chercheur étudie ensuite le devenir de l’eau. Il utilise pour cela un pélargonium bien
arrosé et un indicateur de perte d'eau (sous forme de vapeur d’eau) : le chlorure de cobalt
(rose en présence d'eau).
Des carrés de papier filtre imbibés de chlorure de cobalt (bleu) sont collés sur diverses
parties de la plante de manière à ce qu'i| h’ait plus aucun contact avec |’atmosphère. Après
1h de contact, on observe les résultats suivants :
Cr ane Couleur du  a ier
Haut de la tige Bleu
Bas de la tige Bleu
Dessus de la feuille Bleu
Dessous de la feuille Bleu à  oints rose vif
Document 4 : Résultats de perte d’eau du pélargonium.
Question 4 : Où s'effectue la perte d’eau ? Comment appelle—t—on ce phénomène ? Quels
sont les organes impliqués ?
Le chercheur observe ensuite au microscope l'épiderme supérieur et inférieur de la feuille
de pélargonium. Il réalise les deux photographies suivantes :
( . " t€g§«=;»t;,
î—··=~*‘··•·i: *··<~·œ .î  a·
îâ .—.,. È ._ J v, ,  .
    Ã" :?§?‘>; p?·
.   '..«it«.i:·;’i  È
Q,   ···‘_;§‘_ ;*;;~t_A;   4. ;+:
Ait 5-`tx_ ·b;’¤,‘~.¤ *”=·: ' ·(‘  
É~('É«?'M?:q‘Ã?     \‘—g   " »-  .
· ·' - , ·. t ` --·V‘•—c .  -
‘. ¤·,·...·lÈ*~rl ·—z¥”s.·# ‘—~.l
Epirîamze s:tpér·tein· (4000 Epirlarnra i2i;"é.r~te:n· !63Gxl
Document 5 : Photographie de |’épiderme supérieur et inférieur des feuilles de
Pélargonium.
Question 5 : Que constatez-vous ? Comment nomme-t-on ces cellules particulières situées
sur Vépiderme inférieur de la feuille ?
D’agrès vos connaissances : quel rôle joue ces cellules dans la montée de la sève brute ?
Le chercheur souhaite vérifier l’imp|ication de ces cellules de l’épiderme inférieur dans la
réponse au stress hydrique. ` amas Hmm

Potentiel hgxlrkgze °
lnlinirctlrtrm} M
I
-H
, d F [ til   wwwm-
Deàm E HRW um 35 des cellules spéclahsïerl
des cellules spfrialîsêes N
(résistance cs:Sm2) _
n 2 1 6 B
1`emps ijuurs}
Document 6 : Réponse d’une feuille au stress hydrique (d’après Taiz)
Question 6 : Comment se comporte le potentiel hydrique de la feuille en milieu sec. De quoi
s’accompagne ce phénomène ? Ce processus est il réversible ?
3
QQ;

Le chercheur se demande comment se fait la communication entre les deux organes (racine
et feuille) impliqués dans la réponse au stress hydrique.
Stftââ Hyrhique

D _1_·d_f·lI_ iq _ wi l·cmu·Em*
Ici" E â i" HL H"` ” ;,.« des cellules spécialisîes
des cellules spîcialisèes IG ABA
lrésistamse ce Sm!} 8 “g#"*‘·’
Am
· 4
. '*·—
rt 2 A ` s Il
'iktmp-i (jmm:)
Document 7: Variation du contenu en ABA des feuilles lors d’un stress hydrique
Question 7 : D’aprés ces résultats quelle hypothèse peut on émettre sur l’effet de MBA sur
les cellules spécialisées des feuilles ? Comment peut-on qualifier MBA ?
D’agrès vos connaissances : Quest ce que MBA ? Où est-elle normalement produite en
cas de stress hydrique ? Par quel tissu est elle amenée jusqu’aux feuilles ? Sous quelle
forme se trouve MBA lors d’un stress hydrique ? Dans ce cas, de quel phénomène parie—t-
on ?
Afin de vérifier son hypothèse sur |’effet de |’ABA sur les cellules spécialisées des feuilles, le
chercheur réalise Vexpérience suivante :
Flash Llll
Degré d'0uveiture¤ _
mille É -.»»·~. ii’§iÉl‘Él C iii hctoi ait
spécialisées (lim) iv -•-*" g P y`
4
â
2
E `_ABA en cage phololysablc
  TCï'l`l .` Hill}
ll 19 Zn all 46 ps ( )
Document 8 : ABA intracellulaire et ouverture des cellules spécialisées des feuilles
(photolysable = détruite par les UV)
Question B : Quels effets produits MBA lorsqu’il se trouve dans une cage non photolysable
ou photolysable aprés action des UV ? Que pouvez—i/ous en conclure quant au récepteur de
MBA ? Existe-t-il d’autres types de récepteurs à MBA ?
4
<§·j°;

Afin de déterminer le mécanisme d’action de l’ABA au niveau cellulaire, le chercheur met en
place les 2 expériences suivantes :
rJ~stt 'r'el=¤»e·<·:t·- ·~··i1 '  Ev?    A  s  s ; i; x'—î·~··¢*··:~—·   il
rëîzt É"     gr si  i     Éïfi ikea-!
                `          
    ·i"‘ gi -*·l=i*   È  i`-   f   ···’* i- A- -? . ·tz«*·'.-'·—
lut. ` Q, f ·  *·`lf$ qt.     _- lâ`]!  É'} ··     ·1l=|'_
  ng-. $5 we      Ã,]   ·_ - ·‘î J     Lui; I
    i`·'       É, ii.? œ l     ii
•· »   " ‘ 3 ." ."a·.’  u'  K * -'~   au - ·,··g_'· " `; ·; _-'.= " _" _÷
·’   _c£*%i si a u  ; »      ’ ‘;g·ë¢—»*"?:= _i·¤·%#É2;t
 . "···  "LÉ;_a tj, ~· ·'.·-· ·..  -· À É - ig:. _.   •’*·-
'?*‘ "_'   ,=" | *    rf`.; ·¤• *¤ ."'· . u   *7-*
Sans ABA Avec ABA Avec ABA +Fusic0ccine
Document 9 : Etat des stomates aprés action de |’ABA etlou de la Fusicoccine
La fusicoccine est une toxine qui active les pompes à protons l ATPases membranaires
Question 9 : Que se passe-t—i| |orsqu'on introduit de |’ABA et de la Fusicoccine ? Par quel
mécanisme semble agir |’ABA ? Dans quel sens va varier le pH ?
[Gaim ilans Iü.‘i·L‘tÉüli lm
ur)
É   __ iïi mil "   -2 E
É l [   » +-ABA
ABA
  -i-.      .       -·'··`     Sans ABA
104 = .. I
É 12 — ' 1 `
Degré d'ouverture" .
des cellules 1: ABA `
specialisee; (pm) a   B . 5   . ..............       15 .. R
Tsi11pia(1uin}
Document 10 : ABA, Calcium cytosolique et degré d’ouverture des cellules spécialisées.
Le chercheur a également constaté une grande guantité de Chlore extraceilulaire et
une dégolarisation de la membrane.
Question 10 : Que déclenche MBA au niveau intracellulaire ? Par quel type cle molécule
messager ce mécanisme passe-t-il ? D’où provient le calcium intracellulaire ? Que va
entraîner la dépolarisation membranaire ? Ce phénomène va s’accompagner de quel
mécanisme osmotique ? Dans quel état vont donc se trouver les cellules spécialisées ?
5
‘1l·

·Ép'w? :'I;F,F.1J " : î' t
  @’I'I'"I a JI   gz    itu 2
PHYSIOLOGIE VEGETALE
L2 BIO
Epreuve g B 41
JUIN 2010 ; 26m session
Durée : 2 heures
Calculatrice et téléphone portable non autorisés
Documents non autorisés

GERIVIINATION ET CROISSANCE Z PHENOMENES HORMONAUX I
A partir de l’expIoitation  d s documen   s et de vos connais an c
.. , personnelles, vous réaliserez une synthèse concernant les phénomènes
hormonaux impligués dans la germination et la croissance cellulaire.
Vous réaliserez une introduction présentant la graine et la cellule dans son
ensemble ainsi que la définition des grands phénomènes ayant trait à la
croissance et prenant place dans ces organes.
Le développement de votre synthèse devra décrire :
2 Les grandes lignes de la germination et les phénomènes hormonaux impliqués
dans cette phase de la vie de la plante.
::— La croissance de la plantule au niveau cellulaire en vous attardant sur les
mécanismes de l’auxine lors de la croissance cellulaire.
Vos propos devront être fondés sur l’anaIyse des documents fournis ainsi
gue sur vos connaissances personnelles. Des schémas de synthèse sont
D attendus.
Une conclusion générale est demandée.
 _  : Les réponses aux questions posées sont à i clure d hèse. Une
attention particulière sera accordée à |’0rthographe et à la présentation
générale de la copie. g _ _
1
9(

Des graines amylacées vivantes, mûres et aptes à germer sont placées dans les
conditions favorables à leur germinatio .
\ 1
.. x 2
l I
IF
 î
ïi ‘
  r 5
Document 1 : Schéma d’une coupe longitudinale de graine amylacée.
Question1 : Légender le schéma. Que signifie .· vivantes, mûres et aptes à germer ?
Le chercheur étudie alors la quantité d’eau absorbée ainsi que la consommation
d'oxygène impliqué dans la germination de ces graines.
HEC absorbée
x SFI Q
,' Q2 absorbée en i.zL.l·rI
r "·._·`
I   ii   lII¢',·’  PWM-
  É ,~'
jr " '`'``”''' T ' î
f    f iii bis
    îkâwâltâ Clé t`6::§·i·’vE~
0 12 24 36 48 72 Temps (h)
Document 2 : Absorption de l'eau et d’oxygène par un lot de semences puis de plantules
(phase Ill).
Question 2 a : Décrire et expliciter les différentes étapes de cette courbe.
Le chercheur souhaite s’attarder sur les mécanismes impliqués dans la phase III et Ill bis. Il
est intrigué par la diminution de la consommation d’O2 et d’eau par les tissus de réserve.
Afin de vérifier son hypothèse, le chercheur prélève les tissus de réserve des graines de la
phase I et Ill et effectue les expériences suivantes :
N° de tube Contenu du I Test à la liqueur de Test à Peau iodée
tube Fehling (sucres (polysaccharide de
réducteurs réserves
T0 T1 T0 T1
Graine en phase I Broyat seul _ · + _
Gia*·*w*phaSr"' Br°ya*5€~' îîïî
Document 3 : Analyse du contenu cles réserves de la graine avant et après la
germination stricto sensus.
Question 3 : Analyser les résultats obtenus, de quelle nature biochimique sont les réserves
de la graine ? Que deviennent-elles lors de la phase lll ? Par qui sont-elles utilisées ?, dans
quel but 7
2
Qëè

Il s’intéresse ensuite à la couche à aieurone (couche protéique de la graine) et visualise
Faction d’une hormone |’Acicle Gibbérelique sur cette couche.
BD .7 ................ ..-7 ,,,,, 7 7 77 ,7 7, ....7 ..,~. ..,,i, .. .,i,,,, . . ....-7._..,....77
ARN111 d'nlp¤ha-m11ylr•sèS
5g et de protézises
âî 40
F l
É so
È 20
él
, ARNm mconmts É
10 ·
E
O .
0 10 20 30 40 50 60
Temps en heure après ajout de GA
Document 4 : Analyse du contenu en ARNm de la couche à aleurone.
Question 4 : Quelle action entraîne l’AG sur la couche à aleurone ? D’après vos
connaissances à quoi servent l’alpha-amylase et les proteases dans la graine en
ermination; ar ui est roduit l’acide ibbérelli ue dans la raine en ermlnation ?
Q
Notre chercheur souhaite maintenant comprendre les mécanismes mis en jeux lors de la
croissance de la plantule (phase Ill) pour cela il va etudier le grandissement cellulaire au
niveau de l’épic0ty|e de la plantule de blé.
-   ` La différence de taille lors de la croissance cellulaire ne peut s’estimer facilement qu'à
|’éche|le d‘un organe. On utilise pour cela un auxanométre dont voici le principe :
Des fragments de tiges sont placés bout à bout dans une paille et baignent dans un tampon
de composition contrôlée. Un dispositif optique capte le déplacement d’un repère visuel
Iacé au bout de la aille. Le si nal est transmis et anal sé sur ordinateur ar ExA
Y
. ,« 40
Swim? ` É FGISLBGU ll.l!'lllF|€§.îP€ I gdmëw `ACD
igzrnis1üt:se  È I —   35
2.~· sàgul,. _____| 30 pH -1,s
( rh ··* MU -·, i
EW         ....... 3 l zs
illnuttanglede         4 ( 15 pHs'5
Plîlëtlfwv ¤¤¤u»¤sE=·epu·c visual; l j =#   . 10
2 Piston `   a E » * " I-
2.¤¤m»ii¤tr· I `}   l 5
. l IQE I \,, I
.1 ` · l=,  
  wümm     - L1   5 É la __ _ a 10 20 30 40 50 Temps(mln)
È `*`·.-,.#" i |M_¤ cütîüële l iJ8t`t··mli·|u—
€=·i‘·¤1¤¤ ,_—   xi 7.-2. t   t "taa`ilinat·zm
Document 5: Enre istrement par auxanomètre de Pélongation de portions de tiges
(épicotyles) dans différentes conditions de pH (6,5 et 4,8)
Question 5 : Analyser les consequences du changement de pH sur la croissance de la tige.
Cette ex érience re rend la methodolo ie de Ra , Green et Cleiand 1972, comment
_ _P I Q
avaient ils nomme leur hypothèse ?
3


Le chercheur prépare ensuite des protoplastes de cellules végétales. Ils placent ces derniers
dans un milieu isotonique ou hypotonique et observe |’état cellulaire de ces derniers.
  I . A   i J I r   " .-Q
ka ar A  5 -. È `
Document 6 : Protoplaste en milieu isotonique (a) et hypotonique (b)
Question 6 : Pourquoi utilise-t-on un protoplaste ‘? u’appelle — t- on milieu hypotonique et
isotonique ? Que s’est il passé dans Vexpérience b ? Pourquoi ? Comment appelle-t-on ce
phénomène ? Qu’engendre-t-il au niveau de la paroi o"une cellule intacte? Quelle
caractéristique physique doit avoir la paroi pour supporter ce phénomène ?
Cherchant le lien entre Vaugmentation de volume et le changement de pH, le chercheur
décide de tester Faction cl’une famille d'hormones (les Auxines) sur les mécanismes de
croissance. Pour cela, il suit la cinétique d’é|ongation de coléoptiles débarrassée par lavage
de leur auxine endogène puis soumis à un traitement exogène cl'auxine pendant une heure.
ll mesure également les variations de pH pariétal.
·1 · · · Q Élcngunienlpmê · .. 914 ‘ ‘ _ ·· .. _ ·.
l . - l
RG! i ' q ' î
E î ` I I E =   5.5
EJ .   É Z E Z  
g L ` °   _ 5   sa
à à l · ` à g E}
É ‘ È D · r i
t ' “ '   Ã T4,5
”i` i` "glîii  ÉEGÉ il I§"îiîî}î;` +;i;ili;î"
Document 7 : L’auxine et le pH pariétal.
Question Ta : Que constatez-vous ? Décrire le rôle à court terme de l’auxine sur la paroi.
D’agrès vos connaissances par quel mécanisme passe Faction de Vauxine lors de
Vélongation cellulaire ? Quel type de transporteur est impliqué ?
Outre Ia variation de I’éIongation et du pH, le chercheur a constaté un flux entrant de
cations dans les cellules.
Question 7b : Pour quelle raison la cellule fait-elle entrer des cations ?
4
W,

Pour terminer son étude, |’expérimentatéur souhaite définir par quelle voie la paroi végétale
est modifiée lors de Faction de |'auxine. Pour cela, il regarde |'activité génique des cellules
de Vépicotyle soumises à Faction de |’auxine.
Gellulases et
pectinases
15
03
GJ
.2
il
N
té 10
vx .
É ARNm de pectlnases
E 5 et celluâases
Z3
1
heures
0 12 24 48
Document 8 : Etude de I’action de |’auxine sur I’activité génique des cellules en
élongation.
Question 8 : Quengenolre l’auxine sur l’acli1/ité génique des cellules en croissance ? A quoi
servent les cellulases et les pectinases ? De quel phénomène physique sont—elles
responsables au niveau de la paroi ?
5
BO.

*·^·='<1~¤·°*îë~ ?%s·¤`r#>a.«t."=rLa;ë   A     ~·—-  t _y·.s«t:»i..sî>î:'i   ,/L. ¢3**‘*<È,a.·l.¤  L,
/i@"G /Le.si—·»`c>u
IVIICROBIOLOGIE —|MI\/IUNOLOGIE
L2 BIO
Epreuve : B 42
MAI 2010 — Session 1
Durée : 3 heures
Documents non autorisés
Le candidat ne doit pas rédiger de longs exposés de ses connaissances
indépendamment des questions posées.
Tout schéma ou courbe doit comporter une légende, un titre et une échelle si
besoin.
Tout calcul ou toute réponse doit être justifié.
Une attention particulière sera portée à Porthographe et à la propreté de la
copie.
1
*16

Partie I :
Sujet : Les modalités de reconnaissance du système immunitaire.
Vous ferez une synthèse avec une introduction, un développement, les titres des différentes <
parties apparents, et une conclusion. Les figures sont les bienvenues pourvu qu’e|les soient
correctement présentées. Vous étes priez de rédiger dans un français correct.
Partie Il : IVIICROBIOLOGIE
Les bactéries lactiques.
Les bactéries lactiques forment un groupe de bactéries Gram + qui se distinguent par
différents caractères comme leur type fermentaire et leur GC% (coefficient de Chargaff).
1- Définir le terme Gram + en vous appuyant sur un schéma complet légendé de la
partie cle la bactérie à laquelle il se réfère.
2- Expliciter le terme (3C%. Décrire et localiser le matériel bactérien auquel il fait référence
et le comparer a celui d'une cellule animale.
Les bactéries lactiques jouent un rôle important dans |'industrie laitière. On souhaite donc les
étudier. On réalise un isolement des bactéries d’un yaourt nature. On obtient deux types de
colonies différentes qui sont observées au microscope :
Colonie A : Colonie B :
    .,. 1   "  f-  ‘    4, ..3   ,   I fg
 W psi e  i l    ‘         ·—   ,..,     ries
W *44  u         ii' ~    
'   ,_.   -’        ·, *"
       _-=·..     ig.        __
3 — Quel type de microscopie a été utilisé pour réaliser ces photographies ? Justifier
votre réponse en vous appuyant la méthodologie employée et vos observations.
4 — Décrire la morphologie des bactéries obtenues.
2

On souhaite étudier la croissance de la bactérie A.
5 — Décrire la technique qui permette d’étudier |’évo|ution de la population bactérienne
(UFC) en fonction du temps.
On réalise |’étude de la croissance en fonction du temps. On obtient les résultats
suivants :
IEEE T0mr>S “
6 —— Tracer la courbe Log (N) = f (t) sur le papier semi-log. Justifier |’emp|oi du papier
semi-log pour tracer cette courbe. Quel type de courbe obtenez-vous ? Indiquer sur cette
courbe les différentes phases de croissance.
7 — Déterminer graphiquement le temps de génération G.
Le laitier souhaite vérifier Vensemencement de ses yaourts réalisé par son apprenti. Il sait
que pour que son yaourt soit de bonne qualité Vensemencement en bactérie doit être d’au
moins 10.106 bactéries par gramme. ll réalise pour cela le protocole suivant: préparation
d’une suspension mere en mélangeant 1g de yaourt dans 9 mL d’eau physiologique ; puis
réalisation de 4 dilutions décimales en série de cette suspension; ensemencement pour
chaque dilution, de 2 géloses par 0,2mL de suspension. Aprés 48h d’incubation, on
dénombre les colonies. Les résultats sont reportés dans le tableau suivant :
  Nombre 010 00|0¤i00
Boite 1 Trop nombreuses
Boite 2 Trop nombreuses
Dilution 2 Boite 1 350
Boite 2 400
Boite 1 43
Boite 2 37
Boite 1 7
Boite 2 4
8 — Calcuier le nombre de CFU!g de yaourt. Justifier votre réponse. Que pouvez-vous en
conclure ?
IVHCROBIOLOGIE -II\/IIVIUNOLOGIE
L2 BIO
Epreuve : B 42
JUIN 2010 — Session 2
Durée : 2 heures
Documents non autorisés

Le candidat ne doit pas rédiger de longs exposés de ses connaissances
indépendamment des questions posées.
Tout schéma ou courbe doit comporter une légende, un titre et une échelle si
besoin.
Tout calcul ou toute réponse doit être justifié.
Une attention particulière sera portée à I’orthographe et à la propreté de la
copie.
1
'Llt

_ Partie I :
Sujet : La sélection clonale des lymphocytes T auxiliaires
Vous ferez une synthèse avec une introduction, un développement avec les titres des différentes
parties apparents, et une conclusion. Les tigures sont les bienvenues pourvu qu’elles soient
correctement présentées. Vous êtes priez de rédiger dans un français correct.
Partie Il : IVIICROBIOLOGIE I
Etude microbiologique d’une conserve
Aprés avoir remarqué une déformation des boîtes de conserves de petits pois, une
compagnie agro-alimentaire commerçant demande à son laboratoire d’effectuer une
analyse bactériologique des conserves douteuses.
1- La coloration de Gram ne permet pas de distinguer la présence de bactéries
cependant, te Iaborantin décide d’essayer d'autres colorations non spécifiques. Il
colore son prélèvement au bleu de méthylène et il constate la présence de bâtonnets
bleus avec des zones lncolores. A votre avis, de quel type de bactéries s'agit-il ?
Pourquoi certaines zones sont-elles restées incoiores ?
2- il arrive â isoler certains de ces bâtonnets et à faire une préparation pour une étude en
microscopie électronique, voici ce qu’i| observe :
1 Comment nomme-t-on cette structure ? Donner un
à nom a chacune des parties numérotées et la décrire
2 succinctement.
 3 A quoi sert cette structure pour la bactérie ‘?

3- Le laborantin décide de mettre en culture son prélèvement en le chauffant
préalablement. il süaperçoit que sa culture en milieu riche se trouble au bout d‘un
2
r
rm

certain temps. Dans quel but chauffe-t-il sa culture ? Décrire le processus biotogique
qui permet à ces structures de donner des bactéries cultivables.
4- La réalisation d’un Gram sur sa culture, lui révèle des bactéries de couleur violette. De
quel type de bactéries s’agit-il ? Réaliser un schéma annoté de la structure exacte de
la paroi de ces bactéries.
5- Il décide d’étudier la croissance de ces bactéries après avoir réalisé un isolement sur
boîte. Il prélève alors une colonie pour ensemencer une pré-culture puis à l'aide de
cette pré-culture en phase stationnaire, il réalise une culture à 37°C en ensemençant
50 ml de milieu avec 1 ml de la pré-culture. Toutes les 15 min, il réalise une
numération sur boîte en effectuant des dilutions étalement (dilutions séquentielles 10`5
a 10`7 et étalement de 100uL par boîte).
Colonies - dilution 1O'5 170 172 176 308 >500 +++ +++ +++ _ +++ +++ +++
Colonies-dilution 10`E 17 18 22 32 E 120 200 340 460 +++ +++
22·22222-22·2222 10'1 2 2 2 2 K 12 20 34 46 QQ
1 — Qu’est-ce que la phase stationnaire ?
2 - Tracer la courbe Log (CFUs/ml) = f (temps) sur le papier semi-log fourni. Justifier le choix
des points et commenter un calcul.
3 - Déterminer letemps de génération (G) et le taux de division horaire (u ou k).
3
'LQ,

  ,»i~·îtx.J   `·;‘i’ ·
Examen de Biologie Générale ([.,2 ,· B44] A. A. 2009-2010 Q
Question I — (Partie Biologie Animale, M Jamet, barème 5/20) :
Position systématique, nom latin et schéma du cycle de développement de la grande douve
du foie.
Question H - (Partie Biologie Animale, M Jamet, barème 5/20) :
Le tégument chez les Poissons.
Question III — (Partie Ecologie, M Jamet, barème 5/20) :
Qu’est-ce un Ecosystème ‘?
Question IV — (Partie Ethologie, Mme Pape, barème 5/20) :
Prenez appui sur une observation de votre choix que vous pourriez mettre en place, pour
travailler sur une problématique d’un comportement animal ou humain et dtaillez
succinctement : Hypothèse défendue, items choisis en fonction de cette hypothèse,
protocole, méthodes et résultats.
Examen de Biologie Générale (L2 ,· B44) A. A. 2009-2010
Question I - (Partie Biologie Animale, M Jamet, barème 5/20) :
Position systématique, nom latin et schéma du cycle de développement de la grande douve
du foie.
Question H — (Partie Biologie Animale, M Jamet, barème 5/20) :
Le tégument chez les Poissons.
Question III — (Paitie Ecologie, M Jamet, barème 5/20) :
Qu’est—ce un Ecosystème ?
Question IV —- (Partie Ethologie, Mme Pape, barème 5/20) :
Prenez appui sur une observation de votre choix que vous pourriez mettre en place, pour
travailler sur une problématique d'un comportement animal ou humain et détaillez
succinctement : Hypothèse défendue, items choisis en fonction de cette hypothèse,
protocole, méthodes et résultats.

EW-‘»‘ __,J,  \,=·   i' ï_ ,
§É.f""'i`É/ig ;œ»»'c¤»·v
Examen de Biologie Générale — Rattrapage (L2 ; B44) A. A. 2009-2010
Question I - (Partie Biologie Animale, M Jamet, barème 7.5/20) :
Le squelette chez les Poissons.
Question II - (Partie Ecologie, M Jamet, barème 7.5/20) :
Autoécologie - Synécologie
Question III — (Partie Ethologie, Mme Pape, barème 5/20) :
Prenez appui sur une observation de votre choix que vous pourriez mettre en place, pour
travailler sur une problématique d'un comportement animal ou humain et détaillez
succinctement : Hypothèse défendue, items choisis en fonction de cette hypothèse,
protocole, méthodes et résultats.
A Examen de Biologie Générale - Rauttrapage (L2 ,· B4¢i}·A. A. 2009-2010 I
Question I — (Partie Biologie Animale, M Jamet, barème 7.5/20) :
Le squelette chez les Poissons.
Question II — (Partie Ecologie, M Jamet, barème 7.5/20) :
Autoécologie — Synécologie
Question HI — (Partie Ethologie, Mme Pape, barème 5/20) :
Prenez appui sur une observation de votre choix que vous pourriez mettre en place, pour
travailler sur une problématique d'un comportement animal ou humain et détaillez
succinctement : Hypothèse défendue, items choisis en fonction de cette hypothèse,
protocole, méthodes et résultats.
« *1

p î=<Ã<l>L£>.’3¤`ï, îT<2; lr? =._ ;r~~.t'"·;.,,i;, ..2; EM'} /..a¤.az   â_r:;>_,
.2l Q'! C     —` î‘:~·,..»
Université de Toulon et du Var Année universitaire 2009 l 2010
Faculté des Sciences et Techniques 31/05/2010
Licence Biologie 2èm° année
- Examen de B4S ~
Durée de I examen .· 2 heures
CHROMATOGRAPHIE
(30 minutes, 5 points)
Deux pesticides (A et B) doivent être analysés par chromatographie en phase liquide. Une
expérience est réalisée avec une colonne de 25 cm. Les résultats obtenus sont les suivants :
t,(A) = 8,9 min et (0A = 1,1 min
t,(B) = 11,2 min et cop, = 1,6 min
Sachant que le temps d’élution d’1n1 composé non retenu est de 2,1 min, calculer 2
a) Les facteurs de capacité pour A et B,
b) Les facteurs de sélectivité et la résolution de cette paire d’analytes. Commenter ces
résultats. __
c) Le nombre de plateaux théoriques pour A et B et le nombre de plateaux théoriques moyen.
d) La hauteur équivalente à un plateau théorique.
SPECTROSCOPIE MOLECULAIRE
(1 h 30, 15 points)
I- Soit un spectre réalisé à 200 MHz et sur lequel sortent 2 multiplets, l’un à 2 ppm et
l’autre à 4,5 ppm. Quelle est la différence de fréquence de résonance entre ces signaux ‘?
II- Trouver la formule semi-développée du produit de formule brute  dont le
spectre RMN-IH est donné ci-après. Sur le spectre [R (non dormé) de ce composé, apparaît
une bande intense à 1685 cm']. Vous expliquerez l’origine de cette bande et présenterez votre
analyse du spectre RMN sous forme de tableau.

Spectre R.MN—1H du composé C;

ppm9·BYE5432‘*lH
III- Trouver la formule sembdéveloppée du produit de formule brute CgI'I]gO2 dont le
spectre RMN-EH est   Cl—d€SSOI.lS. P1"éS6I1'£C1' V0ll1'€ 3.1'121lyS€ de Sp€CÈI'€ SOUS fOI`1'I1C (16
tableau
mans.; mg mb mb 1.; MI ` tj 3.E ar.; LE -2.E LEPPH

IV- Trouver la formule semi-développée du produit de formule brute C5HgO dont les
spectres IR et RNIN-1H sont donnés ci-dessous. Vous rédigerez votre réponse sous forme de
tableau pour la description du spectre RMN et vous donnerez, pour l’lR, les bandes en accord
avec les fonctions de la structure proposée.
LDD - -
É SD
u
D
ÃHCID 3000 EDGE i5|IC| iüûû 5|I0
HF|\'ENU|'|IER| -¤I
3
l 1
i
i .
D ll ”
1* n u
1 , ·
H   ___··_ I . ....... 7 ..     ..........   I H  ·r r. . . · - - - .
ppm 9 B T B 5 4 3 2 1 B

p`rî)ï3','ÃÈî7s"'     fé; J   · jt] ;` r   3 .SQ.£J·~.n. kr 2.,s__»_ ~* ’ g ;;;
  sw <‘;.”= .·â.="à`e';¢‘,ï_e
Université de Toulon et du Var Année universitaire 2009 / 2010
Faculté des Sciences et Techniques 2”d° session
Licence Biologie 2è'“° année
- Examen de B45 -
Durée de Vexamerz : 2 heures
CHROMATOGRAPHIE
(30 minutes, 5 points)
Deux substances X et Y sont analysées par chromatographie liquide haute
performance sur une colonne dont la phase stationnaire est constituée de silice greffée C18,
Ces deux composés ont des temps de rétention respectivement de 4,3 min et 5,1 min sur une
colonne de 15 cm de long. Le temps mort de la colonne est de 1,07 min. Les largeurs de pic à
la base sont respectivement 0,59 et 0,66 min.
a) Quel est le type de mécanisme de séparation mis en jeu lors de cette analyse ‘?
tn) Calculer la resolution de la colonne et commenter ce résultat.
c) Calculer le nombre moyen de plateaux théoriques et la hauteur moyenne équivalente à un
plateau théorique.
d) Que faudrait—il faire pour améliorer la séparation de ces deux molécules ?
e) Quel serait l’ordre d’élution sur une colonne constituée de silice pure ?
SPECTROSCOPIE MOLECULAIRE
(1 h 30, 15 points)
I- 2 points
Les deux pics RMN du 1,2-diméthoxyéthane sont éloignés de 288 et 297 HZ par
rapport au signal du TMS à 90 MHZ, Quel est leur déplacement chimique? De combien de
hertz seraient-ils séparés du TMS si la mesure avait été réalisée avec un spectromètre
fonctionnant à 100 MHZ?

II- 2 points
Le spectre infrarouge d’un composé C4H7N presente une bande dïntensité moyenne à
2250 cmd et son spectre de RMN montre un doublet à B = 1,33 ppm (6H) et un heptuplet à
5 = 2,72 ppm (lH). Quelle est la structure de ce composé?
III- 2,5 points
Soit le composé de formule brute : C;H6©2. A partir de son spectre RMN-IH ci-
dessous, donner sa formule semi-développée (justifier).
pp«m58T654321B
IV- 3,5 points
Soit la molécule de formule brute C5HmO2 dont le spectre RL/[N du proton est donné
ci-dessous, Trouver, en justifiant, la formule semi-développée de cette molécule.
.5ll É   I
ppmB?65432·¥¤

î§`€lI®L©:'Q<u`f1 Q,î'lgr_pw_ï_).·M·:ï;> .` QQ;   "2 QM;/i;£,a_,s_;     t
..2 Q ‘ f   g, —.— -.`;·t i
Université du Sud Toulon - Var Année universitaire 2009-2010
Faculté des Sciences et Techniques lèœ session
Licence Biologie 2ème année
- Examen de B46 -
Durée de l’épreuve : 2 heures.
Remarque .· Les machines a calculer n ’étarit pas nécessaires, elles ne sorzipas autorisées.
COURS DE V GARLATTI (10 points)
Le cytosquelette
Sujet : Structure et fonction du fuseau mitotique.
Vous ferez une synthèse avec une introduction, un développement avec les titres des
différentes parties apparents, et une conclusion. Les ligures sont les bienvenues pourvu
qu’elles soient correctement présentées. Vous êtes priés de rédiger dans un français correct.
COURS DE A. ORTALO-MAGNÉ (10 points)
I- 7 points
Faire une présentation des mitochondries (Forme — nombre — membranes — génome -—·
biogenèse).
Donner le nom, le lieu et les équations bilan des phases principales de la respiration.
Il- 3 points
Quels sont les différents modes de transport des protéines dans une cellule eucaryote
entre compaitiments ? Donner les compartiments concernés pour chacun d’eux et préciser si
le transport se fait entre compartiments topologiquement équivalents ou non.

'?<?;>=..<;>=îz·   TT   ...’ «'   ii"   È “‘·e" ;   · f
9 QMÀQ jf ’n Phi) Le
Université de Toulon et du Var Année universitaire 2009 I 2010
Faculté des Sciences et Techniques 2'em session
Licence Biologie 2è'“° année
- Examen de B46 -
Les 2 sujets sont à rédiger sur copies séparées. Notation sur 20 points.
Durée de l’épreuve : 2 heures.
Remarque .· Les machines à calculer ri ’étar1t pas nécessaires, elles ne sont pas autorisées.
COURS DE A. ORTALO-MAGNÉ (sur 10 points)
Il (4 points)
De quelle façon la particule dite PRS (ou SRP) fonctionne-t-elle comme intermédiaire entre
les ribosomes cytosoliques et les membranes du réticulum ?
H1 (3 points)
Quelles sont les caractéristiques principales des séquences-signal d’adressage portées par les
protéines nucléaires ?
L HI/#(3 points) ' 1   —     - · · i- ' ` P
Structure et fonctions du réticulum endoplasmique.
COURS DE V. GARLATTI (sur 10 points)
Sujet de synthèse : Structure et fonction du cytosquelette au cours de la contraction du
muscle squelettique strié.
Vous ferez une synthèse avec une introduction, un développement avec les titres des différentes parties
apparents, et une conclusion. Les figures sont les bienvenues pourvu qu’elles soient correctement présentées.
Vous êtes priez de rédiger dans un français correct.
_ Ã

,î©©Câ. $É·i>/ O È'? gg ‘ ‘·< - —   r     ¤Qr¤w· 2 .
ÃHFCÈI le Taï?}       ` i "" `I x «-(1,},}   `L   I"
./i Q"!     F zz  v .»=
Examen de M44 ; Mai 2010. Note sur 20 ; les documents et les calculettes sont interdits.
1- Une urne contient 15 boules dont 6 de type A, 4 de type B et 5 de type C. On tire
ensuite une après l’autre 3 boules. Déterminer la probabilité qu’elles soient tirées dans
cet ordre : de type A, de type B et de type C dans le cas où :
(i) on effectue la remise
(ii) sans remise.
On effectue ensuite un autre tirage sans remise de trois boules. Déterminer la probabilité
que 2
(iii) toutes les trois soient de type A
(iv) 2 sont de type A et 1 de type B
(v) au moins une soit de type B
(vi) on tire une boule de chaque couleur
2- Une urne contient 2 boules rouges et 4 boules noires ; une deuxième urne contient 4
boules rouges et 3 boules noires. On tire au hasard une boule d’une de deux urnes :
(i) Quelle est la probabilité qu’elle soit rouge ?
(ii) On tire à nouveau une boule au hasard d’une des deux urnes et on découvre
qu’elle est noire. Quelle est la probabilité qu’elle provient de la 2°‘“° urne ?
3- Le 10% des voitures produites par une usine sont défectueuses.
(i) Calculer la probabilité que dans un échantillon de 10 voitures choisies au
hasard il y a 2 voitures défectueuses.
(ii) Le calcul peut aussi s’effectuer en utilisant Fapproximation de Poisson à la
distribution utilisée au point précédent (i). Procédez ainsi et comparez les ‘
deux résultats.
4- On tire au hasard et sans remise 2 nombres parmi la suite [1, 2, 3, 4}. Dénotons avec
X la variable aléatoire égale au minimum des deux nombres tirés et Y la v.a. égale au
maximum de ces deux nombres.
(i) Quelle est la loi du couple (X, Y) ? En déduire les lois des variables
marginales X et Y.
(ii) X et Y 2 sont—elles indépendantes ‘?
(iii) Calculer la Covariance de X et Y.
5- Une urne contient 6 boules dont 2 rouges et 4 noires. On extrait sans remise toutes les
boules et on appelle cela un tirage complet. On considère ensuite la variable aléatoire
X qui à chaque tirage complet associe le nombre de boules noires qui précédent la
première boule rouge.
(i) Quelle est la loi de X ?
(ii) Calculer son espérance, variance et écart type.
~ JS-\

QUE? ·· îlot F3 É" i   ·-   4'':` ‘·* J     Èw ,,··i_   I        r sa
L    ;:·<..¢‘>-.i1~.~·‘       q. , A p
Examen de M44 ; Juin 2010. Note sur 20 ; les documents et les calculettes sont interdits.
1- Une urne contient 20 boules dont 8 noires ainsi identifiées (Nl,N2,. . .,N8) et 12 boules
rouges ainsi identifiées (Rl,R2,.. .,Rl2).
(i) On tire au hasard 6 boules 1 quelle est la probabilité di tirer une après
l’autre 6 boules noires ?
(ii) Si on tire au hasard 6 boules, quelle est la probabilité de tirer la
combinaison (R3,R2,R7,R9,Rl,R4) ‘?
2- Une unie contient 9 boules dont 2 noires, 3 blanches et 4 vertes. Supposons d’ouvrir
l’urne et d’ y voir tomber 6 boules. Dénotons avec X la variable aléatoire qui associe à
chaque groupe de 6 boules qui tombent, le nombre de boules vertes qui en font partie.
Déterminer la loi de probabilité de X.
3- Une usine produit des avions tous différents avec la probabilité p de vendre
immédiatement les avions fabriqués. Si elle en produit 3, quelle est la probabilité :
- pour qu’elle vende les 3 ?
- pour qu’elle en vende au moins 2 ?
- Soit X la variable aléatoire égale au nombre d’avions vendus. Trouver la loi de X, son
espérance et sa variance.
4- On tire simultanément deux cartes dans un jeu de 32 cartes et on considère les
événements :
' e ' · « tirer 2 cœurs « et « tirer 2 as » : sont-ils indépendants ‘?
· « tirer un cœur et un seul » et « tirer un as et un seul >> : sont-ils indépendants ?
lfl,.

*<?’“"·'  ·  =,
/l Q H/isa'?-‘^Ã Es" IQ}.!
Université du Sud Toulon Var
UFR des Sciences et Techniques
Licence Biologie 2ème année.
Première session. Mardi lm juin 2010.
Sujet de Chimie des solutions.
Durée 2 heures.
Les constantes physiques et les données numériques nécessaires à la résolution
des exercices sont données en fin de sujet.
Partie obligatoire.
l. Donner, après avoir copié leur nom, la formule chimique des 10 réactifs chimiques
suivants, d’abord sous la forme cristallisée, puis en solution aqueuse, en faisant apparaître
clairement, lorsqu’il y a lieu, les ions présents (formule et charge électrique) :
Sulfate de fer (III), sulfite de calcium, sulfure de sodium, hypochlorite de sodium, bromure
d’ammonium, carbonate de potassium, hydrogénocarbonate de sodium, phosphate de calcium,
hydrogénophosphate de potassium, dihydrogénophosphate de potassium.
2. Donner, après avoir copié leur formule, le nom chimique des 10 réactifs suivants :
NEIZCO3, Kgs, KMHO4, NEQSZO3, HF, HCN, (CllS©4,5H2O), CH3—CH2COOH,
CH3-CHOH-COOH, (HOOC-C©©H,2H2©).
3. On mélange 250 mL d’une solution aqueuse de chlorure de potassium à 0,1 mol.L`] avec
100 mL d’une solution de chlorure de potassium à 25 g.L`1. Quelle est la concentration,
exprimée en mol.L`l, puis en g.L`l, de chacun des ions de la solution, après mélange ?
4. On dissout dans l’eau 15 grammes de chlorure de sodium et 0,1 mol de chlorure de
magnésium dans une fiole de 250 mL. Quelle est la concentration, exprimée en mol.L`1,
puis en g.L`1, de chacun des ions contenus dans la solution ?
5. Le pH d’une solution aqueuse d°acide éthanoïque à 0,1 mol.L`1 est égal à 2,88 à 25°C.
Indiquer le cheminement (équations, raisonnement, calculs) qui a conduit au résultat
annoncé.
Tourner la page.
L 1%

Partie à choix. Traiter, au choix, soit l’exercice 6, soit l’exercice 7.
6. On neutralise par de 1’hydroxyde de sodium à 0,4 mol.L`l 100 mL d’une solution aqueuse
d’acide éthanoïque à 0,08 mol.L`l. 0n demande d’écrire1’équation chimique du dosage et
de donner le nom, ainsi que la concentration, en mo1.L'1, du sel formé à1’équiva1ence.
Quelle est la valeur du pH de la solution a l’équivalence, sachant expérimentalement qu’il
est basique ?
7. On cherche à déterminer la concentration de l’acide sulfhydrique, noté HZS, en effectuant
un dosage par une solution d’hydroxyde de sodium à 0,1 mo1.L`l .Voir courbe ci-joint.
On demande de calculer, en la justiiiant par une équation chimique, la concentration de
l’acide, exprimée en mol.L'l, sachant que le volume d’acide au départ est de 20 mL.
011 demande d’identiiier (nom, formule chimique) les espèces chimiques formées à la
première équivalence, ainsi qu’à la seconde. On calculera leur concentration, exprimée en
mo1.L`l.
Données numérig ues et constantes physigues. Température : 25°C.
+ · -14
Ke = [H;0 ].[0H ]= h.C0 = 10
pKa CH;-COOH / CH3-C0©- Z 4,75 .
- - 2-
plial HZS/HS = 7. pKa2 HS /S = 13.
Extrait du tableau périodique des éléments:
H IIIIII Ht
Li WE C N H F N"
Na Mg Al sa s Cl Ar
K Ct IIIIII
Structure électronique des atomes des éléments chimiques à l’état fondamental:
Na: 1s22s22p63s1; Mg: 1s22s22p63s2. Cl: 1s22s22p63s23p5.
Masses molaires, exprimées en g.mol`l:
Na :23 ; Mg: 24; C1 : 35,5; K: 39.

Université du Sud Toulon Var
UFR des Sciences et Teclmiques
Licence Biologie 2ème année.
Seconde session. Mardi 29 juin 2010.
Sujet de Chimie des solutions. Module C 3-4.
Durée 2 heures.
Les constantes physiques et les données numériques nécessaires à la résolution
des exercices sont données en fin de sujet.
Partie obligatoire.
l. Donner, après avoir copié leur nom, la formule chimique des 10 réactifs chimiques
suivants, d’abord sous la forme cristallisée, puis en solution aqueuse, en faisant apparaître
clairement, lorsqu’il y a lieu, les ions présents (formule et charge électrique) :
Nitrate de magnésium, sulfate de fer (IH), suliite de fer (III), sulfure de zinc (II), hypochlorite
de calcium, carbonate d’aluminium, hydrogénocarbonate de potassium, phosphate de cuivre
(II), hydrogénophosphate de sodium, dihydrogénophosphate de magnésium.
2. Donner, après avoir copié leur formule, le nom chimique des 10 réactifs suivants :
MgC©3, KZO, Li2S©4, Na2S2©;, HBr, HCIO4, (ZnS©4,7H2O), H-COOH,
CH;-CHOH-COOH, (HOOC-C()©H,2H;©).
3. On mélange 500 mL d’une solution aqueuse de fluorure de sodium à 0,1 mol.L`1 avec 250
mL d’une soiution de fluorure de magnésium à 25 g.L`1. Quelle est la concentration,
exprimée en m.ol.L`1, puis en g.L`], de chacun des ions de la solution, après mélange ‘?
4. On mélange 250 mL d’une solution d’acide chlorhydrique à 0,1 mol.L'l avec 250 mL
d’une solution d’acide chlorhydrique à 0,08 mol.L`1 et 50 mL d’une solution d’hydroxyde
de sodium à 0,05 mol.L`]. Quel est le pH final de la solution ?
5. Le pH d’une solution aqueuse de gaz ammoniac, NH;, à. 0,1 mol.L`1 est égal à 11,12 à
25°C. Indiquer le cheminement (équations, raisonnement, calculs) qui a conduit au
résultat annoncé.
Tourner la page.
1
K \

Partie à choix. Traiter, AU CHOIX, soit l’exercice 6, soit l’exercice 7.
6. On neutralise par de l’acide chlorhydrique à 0,4 mol.L`l 100 mL d’une solution aqueuse
d’ammoniac, NH3, à 0,08 mol.L`1. On demande d’écrire l’équation chimique du dosage et
de donner le nom, ainsi que la concentration, en mol.L`1, du sel formé à Véquivalence.
Quelle est la valeur du pH de la solution à l’équivalence, sachant expérimentalement qu’il
est acide ?
7. On cherche à déterminer la concentration du carbonate de sodium Na2CO3, en effectuant
un dosage par une solution d’acide chlorhydrique à 0,1 mol.L`l.Voir courbe ci-joint.
On demande de calculer, en la justifiant par une équation chimique, la concentration du
carbonate de sodium, exprimée en mol.L'l, sachant que le volume de solution au départ est
de 20 mL.
On demande dïdentitîer (nom, formule chimique) les espèces chimiques formées à la
première équivalence, ainsi qu’à la seconde. On caiculera leur concentration, exprimée en
mol.L`l.
Données numérigues et constantes physigues. Température : 25°C.
+ · -14
Ke = [H;© ].[©H ]=h.C0 = 10
+
pKaN1—14 / NH; = 9,25.
- - 2*
pKa1H;_C();/ HCO; = 6,4 et pKa;, HCO; / CO; Z 10,3.
Extrait du tableau périodique des éléments:
H IIIIII HH
  ÈÉ H H É H H°
Na Mg Al si s ci Ar
H 'H IIIIII
Structure électronique des atomes des éléments chimiques à l’état fondamental:
F : ls22s22p5; Na: ls22s22p63sl; Mg: 1s22s22p63s2 .
Masses molaires, exprimées en g.mol`1:

LA SISMOLOGIE
(5 points)
1 - Nommer les différents types d'ondes présentes dans un rai sismique:
2 — La vitesses des différentes ondes sismiques
Hodochrones des différents types cI'ondes
vL~¤Ps
En mn
‘° _?
an / rg
,·~’ ,/
20 /
J'}, ’”_«·'C
m / · /__/n
A distance
5 000 ll} DU!} $5 OG] ëvicewstruie
• Identifiez les différentes ondes
• déterminer la vitesse de |'0nde dont la célérité est constante
LE PALEOMAGNETISME
(5 points)
1 - Nommer les grands types d'imantation :
2 — Préciser les caractéristiques de chacune de ces aimantaticns :
3 - Nommer les éléments chimiques affectés par chacune de ces aimantations :
»r rf

LES PHENOMENES MAGMATIQUES ET LES ROCHES METAMORPHIQUES
(10 points)
1 - Les phénomènes magmatiques :
Pour chaque numéro, précisez le type de magmatisme présent et ses caractéristiques
r_   ...0.  * ~ ' · 4__
rr  croûte continentale  ·«""36;'m"l3.. ï · O   " 'E¤ ""°'m«~ 10km
s - ”°"“°` •  édrmems croûte océanique (
_ ·__100km jÉ---   ·- ·  fr $0 -—-———— ---100km -—-——— · ···
F F! ir" ·°bc° panache panache
5/ çà I plaque océanique
rr"
" F
plan de Bénioit
2 - Les principaux « climats métamorphiques » :
Une élévation des pressions et des températures au cours du temps permet de définir « un climat
métamophique ».
Présentez les différents climats définis par Miyashiro (1961)

LA GRAVIMETRIE
(10 points)
1 - DEFINITIONS :
- L'eI|ipsoïde de Clairaut
- Le géoïde
2 - LES CORRECTl0NS GRAVIMETRIQUES
— Précisez les différentes corrections apportées aux mesures de gravité
- La théorie de |'isostasie
* Pour chacune des 2 hypothèses : énoncez la et indiquez à quelle structure géologique elle
sapplique.
LES GRANITES ET LES PHENOMENES SEDIMENTAIRES
(10 points)
1 - LES GRANITES et GRANODIORITES:
· précisez les compositions minéraiogiques majoritaires pour chacune de ces roches
— indiquez les principales structures minéralogiques rencontrées
- précisez les origines possibles d’un magma granitique.
2 - LES MECANISMES D'ALTERATION :
- .L'altération chimique : précisez le comportement des différents ions vis à vis des molécules d'eau
( diagramme de Goldschmidt)
- nommez les différentes réactions chimiques impliquées dans I'altération ( des équations chimiques
sont attendues)

· QM qi Qœilg
  l?.7_=I'£§'^ [fi :4-[I E`! F   ' [ QL
UNIVERSITE DU SUD TOULON-VAR   il ,   [ [ I 1 W
UFR SCIENCES ET TECHNIQUES "/` r`   ’” °' ’
E4l L2 ANGLAIS
EPREUVE DE CONTROLE
( Durée: lh30) 26 Mai 2010
If GRAMMAR AND STRUCTURES
A - Select the best linking word to complete the sentences :
[Circle the letter a b c d [ [ 2 pts [
1- During a heart attack, the blood flow to the heart is blocked and ......... cells of the heart
muscle die from a lack of oxygen.
a) anyway b) consequently c) overall d )incidentally
2- The airports are being enlarged, ............. we can expect an increase in the tourist
industry.
a) however b) since c) although d) therefore
3- America was probably not discovered by Columbus ,........... by the Vikings.
a) neither b) but c) in addition d) however
4- ........... the danger, he ran into the burning house.
a) Since b) In spite of c ) In case d) Although
5- ......... Emily Dickinson wrote some of the most haunting lines of American poetry, only
seven of her poems were published during her lifetime.
a) But b) When c ) Before d) Although
6- The brain damage occurred ............ he was being operated on.
a) whereas b ) while c) in spite of d ) during
7- Security threads, watermarks, tiny hidden print, ............. other hard—to—copy features are
incorporated into paper money.
a ) so that b) and c ) that is d ) namely
8- In surgical operations, serurn rather than plasma is often used ............. it is more readily
available.
a) because b ) unless c ) while d ) in case
B- Select the correct form : [ 2 pts [ [ circle the letter [
l- Tell him ............... off the power supply.
a) to switch b) switching c) switch d ) to switching
2- Please avoid ......... the disc.
a) to scratch b) scratching c) scratch d ) scratched
3- The firm refused .................. without payment in advance.
a) deliver b) delivering c) to deliver d) del.ivers
l
CG

4- We are looking forward ................ . from you soon.
a) to hear b) hearing c) hear d) to hearing
5- lt takes quite a few hours to learn .................. a car.
a) how to drive b) driving c) drive d) to driving
6- l don’t mind ............. around in the car ,but I hate ............. .stuck in the traffic.
a) drive...being b) driving.. being c) driving .... be d) to drive .... .to be
7- Please remember .......... .the bill before ............. .
a) checking ....... paying b) to check ....... paying c) to check...to pay d) check. . . pay
8- We would like you ......... our website for further information.
a) visiting b) to visit c) visit d) visited
C- Select the correct sentence : circle a b or cg 2 pts [
l-This new telephone system has been such a success 2
a) l really regret not making a change a long time ago.
b) I really regret to not make a change a long time ago.
c) I really regret not to making a change a long time ago.
2- This box is extremely heavy.
a) Could you try moving it , please ?
b) Could you try to move it, please ?
c) Could you try move it please '?
3- Security is very important.
a) Don’t forget changing your password regularly.
b) Don’t forget to change your password regularly.
c) Don’t forget change your password regularly.
4- This sounds as though it could work !
a) Would you like setting up trials ?
b) Would you like to set up trials ?
c) Would you like set up trials ? ·
5- lt was several years ago but.,
a) l remember discussing the advantages of videoconferencing.
b) I remember to discuss the advantages of videoconferencing.
c) I remember discuss the advantages of videoconferencing.
6- The arrested man was suspected. ..
a) of breaking into a house
b) to break into a house
c) for breaking into a house.
7- You should never try ....
a) to operate this machinery unless you are wearing protective clothing.
b) operating this machinery without you wear protective clothing.
c) to operating this machinery unless you are wearing protective clothing.
2
»FÈ·\

8-I wonder what prevented him. ..
a) from coming to the party.
b) to come to the party.
c) not come to the party.
II! COMPREHENSION
Read the text and answer the questions :
From GROWTNG GREEN JOBS , Newsweek , March 2010
By Rana Foroohar
l-There is no more fashionable answer to the twoes of global recession than ‘ green jobs’.
Actually, as a new study from Mcliinsey consulting points out, clean energy is less like old
manufacturing industries that required a lot of workers than it is like new manufacturing and
service industries that don’t.
2-The best parallel is the semiconductor industry, which was expected to create a boom in
high-paid high-tech jobs but today mainly employs robots. Clean—technology workers --
people who do things like *design and make wind turbines or solar panels— now make up only
g 0.6 per cent of the American workforce. ..
"These clean industries are too small to create the millions of j obs that are needed right
away", says a director at the Mc Kinsey Global Institute.
They might not create those jobs --but they could help other industries do just that.
3-Today the big chip makers like Intel employ only 0.4 percent of the total American
workforce, but they did create a lot of jobs, indirectly, by making other industries more
efficient. Companies in *retail, manufacturing, and many other areas go faster and stronger.
Mcliinsey and others say that the same could be true today if governments focus on
‘greening’ every part of the economy using *cutting—edge green products and
services. . .encouraging business and consumers to do the basics, such as improve building
insulation and replace obsolete heating and cooling equipment.
4-The energy efficiency is an indirect job creator. The stimulus effect of not driving is
particularly impressive . "If you can get people out of cars, or at least get them to drive less,
you can typically save between $1,000 and $8,000 per household per year",
says L. Margonelli, at the New America Foundation.
5-indeed, energy and efficiency savings have been behind the major green efforts of the
world’s biggest corporations, like Walmart, which remains the world’s biggest retailer and
added 22,000 jobs in the US alone in 2009.
In 2008, when oil hit $148 a barre], Walmart insisted that its top 1,000 suppliers in China
*retool their factories and their products, cutting back on excess packaging to make shipping
cheaper. It’s no accident that Walmart is one of the only American firms that continued
growing robustly throughout the recession.
3
rv,

6-As McKinsey makes clear, countries don’t become competitive by "‘tweaking their ‘mix’ of
industries but by outperforming in each individual sector. Green thinking can be part of that.
Taking care of the environment at the broadest level is often portrayed as a political
*red herring that will *undercut competitiveness in the global economy. ln fact, the future of
growth and job creation may depend on it.
TRUE OR FALSE ? (2.5)
1- Clean energy jobs are like those in old manufacturing industries :
2- Clean energy jobs can help other industries create jobs :
3- Driving less doesn’t really save people much money :
4- Walmart helped the environment and also grew during the recession :
5- Caring for the environment can increase a country’s global competitiveness 2
For each sentence you marked False above, rewrite the sentence so that it’s true : ( 1.5 )
Match the word or phrase with definition : (2 pts)
1- woes (p l ) a) revise, reorganise
2- design ( p 2 ) b) something that draws attention away from the central issue
3- retail ( p 3 ) c) causes for unhappiness
4- cutting-edge (p 3) d) adjusting
5- retool ( p 5 ) e) diminish, destroy
6- tweaking ( p 6 ) f) sale of goods to consumers
7- red herring (p 6 ) g) most important and effective
8- undercut ( 6 ) h) make , conceive
1 2 3 4 5 ï 7 î
III} PRODUCTION :
WRITE 2 ESSAYS
1- "Yes, women are now equal to men. There’s no need to discuss it anymore. It has become
a reality’ ’.
To what extent do you agree with this statement ?
( Write about 120 words) ( 4 points )
2- Which examples of school bullying can you report '? Using episodes you have heard of
or read about, say what soit of bullying children experience sometimes and what can be
done to try to understand and solve this problem.
(100- 120 words ) (4 pts)
4
Il

'i
.. _';`  'i "‘   = us   ï  =
UNIVERSITE DU SUD TOULON-VAR '*   * ‘ ` i
UFR SCIENCES ET TECHNIQUES
L2 E 41 Session de rattrapage JUIN 2010
Il STRUCTURES AND GIELAMMAR
A- Select the correct answer by circling a b c d (3 pts )
l- i can’t ............ why he failed.
a) understanding b) understand c) have understand d) to understand
2- He stopped .......... years ago.
a) to smoke b) smoke c) smoking d) to smoking
3- She sang while she ......
a) drives b) drive c) is driving d) was driving
4- She’d rather ....... .to the party than ......... her little brother.
a) go .... .look after b) to go ...to look after c) going .... looking after d)go ...looking after
5- Alice isn’t interested .......... . a new job.
a) in looking for b) to looking for c) to look for d) in look for
6- I remember .... . dolls when I was a child.
a) to playing b) play c) playing d) to play
7- Sometimes students avoid .... at the teacher if they don’t want .... a question.
a) to look. . .to answer b) looking .... to answer c) look .... answer d)looking. . .answering
8- She finally decided ...her present job and   another one.
a) to quit .... to look for b) quit .... look for c) quitting ..... look for d) quitting...looking for
9- Keep ....... . I’m listening to you.
a) to talk b) to talking c) talking d) talk
10- Mrs Freeman can’t help .... about her children.
a) to worry b) worry c) worrying d) to worrying
ll- ....... the scanning pattern, a three-dimensional image of the surface structure can be
obtained.
a) Because b) Therefore c) Thanks to d) Although
12- Symptoms such as pain, fever and vomiting are not diseases. ....... they are defense
mechanisms.
a) Actually b) But c) In addition d) Besides
B! Complete the following text by using one of the following words : ( 2.5 )
whereas however but despite although
The first cantilever bridges were built in China and Tibet .............. they were made of
timber and could not carry heavy loads. ............,...... , once cheap, reiiable steel became
available in the 1870s, it was possible to build long spans capable of carrying rail traffic.
.................... . the first modern cantilever bridge was built in Germany, the Forth Railway
Bridge in Scotland held the record for the longest for over 30 years. The Forth Railway
Bridge is made of huge steel tubes, ..................... the Oosterschelde Bridge in Holland is
made of pre—stressed concrete . Some bridges look a little confusing in design.
................... . having cable stays, Lake Maracaibo Bridge in Venezuela is a cantilever type
bridge.
l

II/COMPREHENSION -EXPRESSION
Read the text and answer the questions :
PACIFIC MIRACLES
l-The trouble with modernity is how efficiently it obliterates the troves of age-old knowledge
otherwise known as wisdom. The good news from Palau, a Pacific island nation near the
Philippines, is that some wise old ways have reasserted themselves to the great benefit of that
tiny republic’s fish and reefs, and the people who depend on them.
2—Under an ancient system of laws known throughout the South Pacific as Tabu or Kapu,
rulers would forbid fishing in certain areas to let them recover from overuse.
Their decisions relied on deep knowledge of seasons and of the habits of fish and plants, and
were strictly obeyed by islanders, who understood that depletion of fisheries meant death .
3—©verfishing by local fishermen, commercial boats and poachers using dynamite has been as
much a problem in Palau as elsewhere in the Pacific,. Then elders in Ngiwal, a state of Palau,
banned fishing on a small section of reef in 1994. It took only a few years for fish to return.
Palau now protects 460 square miles of reefs and lagoons, and its reputation for recreationa]
diving is unmatched.
4-In 2005, Palau’S president, Tommy Remengesau Jr, issued the ‘°l\/Iicronesian
challenge",calling on the region to conserve 30 per cent of coastal waters and 20 per cent of
land by 2020. Fiji, the Solomon Islands and Vanuatu have created hundreds of °’no take"
zones.
Meanwhile, nations in another sea are pursuing their own "Caribbean challenge".
5-The trend is encouraging, but there is still a lot of water to cover.
It would help if the United States dove in. Hawaii’s reefs and inshore waters are increasingly
barren, depleted by pollution, invasive species and fishermen using things like brutally
efficient gill nets to catch vast amounts of fish.
6-l—Iawaii’s House of Representatives , pushed by the commercial fishing industry, recently
passed a deplorable "Right to Fish ‘ ’ bill that is fundamentally at odds with the spirit of
Palau . It erects impossible barriers against the creation of no—take zones. It would stamp out
the small but growing efforts of local communities and conservation groups to adopt their
own sensible fishing restrictions.
7-Native Hawaiians know all about Kapu. What the lobbyists pushing the legislation are
banking on is that Hawaiians will forget the usefulness of the old ways and bristle at the
supposed paternalism.
S-lt would be a perverse victory for "rights" if such an attitude hastened the demise of a
shared, precious and vulnerable resource like an island fishery.
2

Al True Ol' False - Justify ( 1.5)
1- Modernity has erased age—old knowledge in the Pacific : ................... .
2-Palau is an island belonging to the Philippines :
3-Diving is not allowed in Palau : ...
4-The Micronesian challenge is a fishing contest :. ..
5-The ‘Right to Fish ‘ bill will protect large areas in Hawaii : ......
6- Native Hawaiians believe ‘the modern ways’ are better : ......
B/Find the equivalent Word or phrase in the text for .... . ( 3 )
trëS¤rS ( §1)
S¤s€SS€ ( §1)
récifs < §i>
bfacelmîw ( §3 )
eaux côtières ( §4 )
être en contradiction "désaccord avec q.qn sur
 
Top