PFE: Production d’un document professionnel

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité pour Adfly SVP

==>consulter notre album
PFE: Production d’un document professionnel

vous pouvez télécharger cet article en format ppt ou bien continuer la lecture online

Téléchargement
Nom du fichier : Production d’un document professionnel By ExoSup.com.pptx
Taille du fichier : 136 KB
Nombre de pages : 42
Date de publication : 21/03/2017
id=1047




Le mémoire a pour but de faire progresser la connaissance en explorant un domaine peu connu ou en abordant un thème sous un angle original. Il doit fournir un modèle d’explication et de compréhension à une question particulière.

STRUCTURE DU RAPPORT DE FIN D’ÉTUDES

La présentation des pages du rapport du projet de fin d’études est soumise à un ordre précis. De plus, certaines normes de rédaction doivent être respectées pour les différentes parties du document

Les pages préliminaires
-page de titre
-remerciements 
-résumé 
-table des matières
-liste des tableaux
-liste des figures et illustrations
-liste des abréviations, sigles et acronymes

Page de titre
Constitue la page couverture du rapport. Cette page permet au lecteur de prendre connaissance de l’origine du document ainsi que du sujet traité.

Remarque
Le titre du rapport doit être bref et évocateur et comporter idéalement un maximum de douze mots. Dans le cas où le titre nécessiterait davantage de mots, un sous-titre est alors recommandé.

-Nom de l’université (Université Sidi Mohamed ben Abdelah)
-Nom de l’établissement (Faculté des sciences)
-Type de document présenté à la faculté (projet de fin d’études) 
-Titre du rapport de fin d’études 
-Prénom de l’étudiant (lettres minuscules) et nom de famille (lettres majuscules
-Lieu, mois et année de présentation du rapport

exemple:
Production d’un document professionnel


Remerciements
permettent à l’étudiant d’exprimer brièvement sa reconnaissance envers toutes les personnes ou les organismes qui l’ont soutenu de façon professionnelle. La réalisation du projet de fin d’études fait habituellement appel à plusieurs collaborateurs, il est donc de mise de faire ressortir l’aspect de travail en équipe.
-Il est possible de conclure les remerciements en mentionnant le nom des personnes qui ont participé à la révision et à la correction du rapport.
-L’étudiant peut également s’il le souhaite remercier sa famille et ses proches qui l’ont soutenu durant ses études
-Le rapport d’étude étant un document de nature académique, il convient d’exprimer ses remerciements en quelques paragraphes et en utilisant un ton sobre.

Résumé
Le résumé est un bref condensé de l’ensemble du rapport technique (environ 1 page ) dans lequel -l’étudiant présente de façon succincte l’ensemble du rapport de l’introduction à la conclusion.
Le résumé permet au lecteur de se faire une idée rapide sur la démarche, le travail utilisé et sur les conclusions retenues sans qu’il lui soit nécessaire de lire le rapport au complet.

-La page de résumé comprend :
-le titre principal : Résumé
-le titre du projet de fin d’études (le titre du projet est placé sous le titre principal Résumé);
-les hypothèses de travail et les méthodes de recherche utilisées; 
-les principaux résultats obtenus;
-les conclusions auxquelles l’étudiant est arrivé et les recommandations;
-Le texte du résumé est rédigé en utilisant une forme impersonnelle, c’est-à-dire sans l’utilisation du « je » ou du « nous ».

Table des matières
-le lecteur trouve toutes les divisions et sous-divisions du document accompagnées de leur numéro de page.
-Il est important de souligner que la table des matières débute avec l’introduction et se termine avec les références bibliographiques ou la bibliographie

exemple:

TABLE DES MATIÈRES 
INTRODUCTION ................................................................................................ 1
CHAPITRE 1 REVUE DE LA DOCUMENTATION ............................................ 4
CHAPITRE 2 IDENTIFICATION DU PROBLÈME ............................................. 5
2.1 DESCRIPTION DU MANDAT ............................................................................. 5 
2.2 ANALYSE DU SIGNAL VIDÉO COMPOSITE....................................................... 9 
2.2.1 Description de la vidéo composite ...................................................... 9 
2.2.2 Bref résumé historique ...................................................................... 11 
2.2.3 Modulation en quadrature ................................................................. 12 
2.2.4 Analyse spectrale ............................................................................. 17 
2.2.5 Décodage avancé et filtrage vidéo ..................................................... 31 
2.3 PROBLÉMATIQUE ............................................................................... 44
CHAPITRE 3 MÉTHODOLOGIE ET ÉLABORATION DE LA SOLUTION ...... 47 
3.1 COURTE DESCRIPTION DES DIFFÉRENTS ÉTAGES (RÉALISES OU IMPORTÉS) ....... 48 
3.1.1 Restauration du niveau CC ............................................................... 48 
3.1.2 Extraction des références .................................................................. 49 
3.1.3 Contrôle du gain et conversion A/N .................................................... 50 
3.1.4 Décodage et filtrage numérique .........................................................  52 
3.1.5 Génération des signaux de synchronisation de la carte ........................53 
3.1.6 Contrôle et filtrage « True-PAL » ........................................................  55 
3.1.7 Alimentation et étage de sortie ...........................................................  56 
3.2 PROBLÈMES SURVENUS AUX ESSAIS ET MESURES....................... 57 
3.2.1 Problème de bruit ................................................................................. 57 
3.2.2 Problème de sur-sensibilité aux chocs électrostatiques ....................... 60 
3.2.3 Problème d’allocation de broche de sortie du 10K10TC144 
(GENLOCK) ..................................................................................... 61 


Liste des tableaux
-Dès que le rapport de fin d’études comporte plus de trois tableaux, une liste des tableaux est présentée après la table des matières. La liste des tableaux présente le numéro et le titre de chaque tableau. Le numéro correspond à l’ordre d’apparition du tableau dans un chapitre (Ex. : le tableau 2.4, réfère au chapitre 2 et au quatrième tableau). 
-Il est à noter que lorsque le nombre de tableaux est égal ou inférieur à trois pour l’ensemble du document, il n’est alors pas nécessaire de créer une liste de tableaux. Dans un tel cas, la liste des tableaux est présentée avec les numéros et les titres à la fin de la table des matières, c’est-à-dire après la liste des références bibliographiques.



exemple:
LISTE DES TABLEAUX
Tableau 2.1 − Comparaison des méthodes AJA et AMDEC ................................... 14 

Tableau 3.1 − Processus AMDEC .......................................................................... 18 

Tableau 4.1 − Affectation des coûts sous SAP ....................................................... 21
Tableau 4.2 − Évaluation de la criticité ................................................................... 25


Liste des figures
La liste des figures (graphiques, illustrations, photographies) suit les mêmes règles de présentation que celles prévues pour la liste des tableaux. 

Liste des abréviations, sigles et  acronymes
abréviation : forme réduite d’un mot 
    exemple : « n° » pour numéro, 
    sigle : série d’initiales de plusieurs mots qui s’épelle lettre par lettre 
    ex : ES T pour École  supérieure de technologie 
    acronyme : série de lettres initiales prononcées comme un seul mot 
    ex : ONU pour Organisation des Nations Unies

Le contenu du projet de fin d’études

Introduction
-Elle sert à capter l’attention du lecteur et à susciter son intérêt pour découvrir la réponse à la problématique exposée.
-Dès l’introduction, le lecteur doit être en mesure de décider si le rapport répond à ses besoins et ses attentes
Dans l’introduction, il est important de :
-Cerner exactement le sujet, la problématique; c’est-à-dire de poser une difficulté ou une interrogation faisant appel à l’ensemble des connaissances acquises durant la formation universitaire.
La problématique décrit : 
-le contexte général dans lequel s’inscrit le problème;  la description du problème; 
-les données et restrictions à considérer; 
-les critères utilisés par l’étudiant pour évaluer des solutions possibles, s’il y a lieu 
-Émettre des hypothèses; c’est-à-dire soumettre une proposition provisoire (ou un ensemble de propositions) comme explication de faits, de phénomènes. Cette proposition devant être, ultérieurement, confirmée ou infirmée par la déduction ou par l’expérience.  
-Annoncer les grandes divisions du document le lecteur a besoin d’être averti des étapes.
Conclusion
   La conclusion permet à l’étudiant de:
 • faire un bref retour sur la problématique, les objectifs et les hypothèses de départ ainsi que sur la méthodologie utilisée ; 
 • résumer les solutions obtenues, lesquelles doivent être bien explicitées et de faire des liens ;
 • faire état des limites de son travail et suggérer  de nouvelles recherches à entreprendre pour compléter ou améliorer son travail.
De façon générale, la conclusion doit pouvoir être lue de façon autonome et être compréhensible par elle-même.

Pages complémentaires
Annexe et références bibliographiques
Annexes
-Les annexes sont des documents (ex. : dessins, plans, schémas complexes, calculs très techniques, -etc.) jugés nécessaires à la compréhension du rapport.
-Les annexes constituent un complément d’information disponible pour toute personne qui désire mieux comprendre ou désire refaire une expérience décrite dans le document.
-Les annexes sont placées à la fin du document car leur longueur ne permet habituellement pas d’insérer toute l’information dans le corps du document. 

références bibliographiques
-La liste des références bibliographiques recense, par ordre alphabétique d’auteurs, l’ensemble des ouvrages qui ont été consultés et qui sont référencés dans le texte. On y trouve les ouvrages qui ont servi à la rédaction du texte et à la confection des figures, tableaux et annexes.
-Il est à noter qu’il existe plusieurs méthodes de référencement bibliographiques. Il est fortement conseillé d’utiliser la méthode « auteur-date » pour indiquer les références bibliographiques dans le texte.
-La méthode auteur-date a pour principal avantage de faciliter la gestion des références (ajout, retrait, déplacement) . La présentation des références bibliographiques exige de la constance dans la présentation de l’information et de l’exactitude lors de la rédaction.
La description de la notice bibliographique varie selon le type de document référencé (livre, article, compte-rendu de conférence, norme, page web, etc.).

Nom, Prénom. Année de publication. Titre du livre : sous-titre, Numéro d’édition. 
  « Collection », Volume. Lieu de publication : Nom de l’éditeur, Nombre de pages. 

-Fourez, Gérard. 2002. La Construction des sciences : Les logiques des inventions scientifiques : Introduction à la philosophie et à l’éthique des sciences, 4e éd. augm. d’une postf. Coll. « Sciences, éthiques, sociétés ». Bruxelles : De Boeck Université, 382 p. 
  Notice bibliographique d’un livre avec auteur unique. 

Nom, Prénom, Prénom Nom et Prénom Nom. Année de publication. Titre du livre : sous-titre, Numéro d’édition. « Collection », Volume. Lieu de publication : Nom de l’éditeur, Nombre de pages. 
-Wilson, Howard B., Louis H. Turcotte et David Halpern. 2003. Advanced Mathematics and Mechanics Applications Using MATLAB, 3rd ed. Boca Raton (Fla.) : Champman & Hall /CRC, 663 p. 
Notice bibliographique d’un livre avec auteurs multiples.
Nom, Prénom, Prénom Nom et Prénom Nom. Année de publication. « Titre de l’article : sous-titre ». In Titre de la conférence. (Lieu de la conférence, Date de la conférence), Pages de l’article. Lieu de publication : Nom de l’éditeur. 
-Kececi, Nihal, Wolgang A. Halang et Alain Abran. 2002. « A Semi-Formal Method to Verify Correctness of Functional Requirements Specifications of Complex Systems ». In Design and Analysis of Distributed Embedded Systems : IFIP 17th World Computer Congress : TC10 Stream on Distributed and Parallel Embedded Systemps (DIPES 2002). (Montreal, Aug. 25-29 2002), p. 61-69. Norwell (Ma.) : Kluwer Academic Publishers. 
Notice bibliographique d’un article de conférence. 
Nom, Prénom, Prénom Nom et Prénom Nom. Année de publication. « Titre de l’article : sous-titre ». Titre du périodique : sous-titre, Volume, Numéro, (Mois ou saison), Pages de l’article. 
-Rivard, Suzanne, Alain Pinsonneault et Carmen Bernier. 1999. « Impact des technologies de l’information sur les cadres et les travailleurs ». Gestion, vol. 24, no 3, p. 51-65. 
Notice bibliographique d’un article de périodique. 
Nom, prénom. Année de dépôt ou de publication. « Titre du mémoire ou de la thèse : sous-titre ». Nature du document et diplôme, Lieu de dépôt ou publication, Nombre de pages. 
-Fortin, Étienne. 2003. « Conception d’une architecture logicielle permettant le contrôle de machines-outils dans un contexte d’ouverture du contrôleur ». Mémoire de maîtrise en génie mécanique, Montréal, École de technologie supérieure, 233 p. 
Notice bibliographique d’un mémoire ou d’une thèse. 
Nom, Prénom ou nom de l’organisme. Année de publication. « Titre de la page : sous-titre ». In Titre du site Web : sous-titre. Type de support. <Adresse URL de consultation>. Date de consultation. 
-École de technologie supérieure. Service de la bibliothèque. 2004. « EndNote ». In Le site de la bibliothèque de l’ÉTS. En ligne. <http://www.etsmtl.ca/biblio/>. Consulté le 9 août 2006. 
Notice bibliographique d’une page et d’un site Web. 
Nom, Prénom. Année de publication. « Titre du document : sous-titre ». Type de 
  support. Nombre de pages. <Adresse URL de consultation>. Date de consultation. 

-Kaitz, Tal. 2001. « Performance Aspects of OFDM PHY Proposal (IEEE 802.16.3c-01/49) ». En ligne. 12 p. <http://wirelessman.org/tg3/contrib/802163c-01_49.pdf>. Consulté le 4 septembre 2005. 
   
Notice bibliographique d’un document électronique (pdf. html) sur le Web. 


La présentation matérielle du projet de fin d’études
Le respect des normes de présentation matérielle permet de produire un rapport de projet de fin d’études de qualité et facilite la compréhension des lecteurs.

Le texte est saisi en fonction des marges suivantes : 
-marge supérieure : 3,81 cm (1,5") 
-marge inférieure : 1,90 cm (0,75") 
-marge de gauche : 3,81 cm (1,5") 
-marge de droite : 1,90 cm (0,75") 
-Il est important de souligner que les lignes du texte sont justifiées à gauche et à droite. Il est donc important de porter une attention particulière aux coupures de mots manuelles qui permettent de réduire l’espace entre certains mots et de s’assurer que les coupures sont effectuées au bon endroit. 

Polices de caractères
-La taille des caractères à utiliser doit correspondre à 12 pts. Les polices de caractères fortement suggérées sont :
-Times New Roman 12 points; 
-Arial 11 points;
-Une seule police et caractère doivent être utilisés pour l’ensemble du document.
Pagination
Le numéro des pages est affiché dans le coin supérieur droit et il ne comporte pas de point, de tiret, de trait d’union ou de barre oblique. Il est placé à 2 cm (0,75") du bord supérieur et à 2,5 cm (2") du bord droit de la feuille.
Figures et graphiques 
-Chaque figure (dessin, schéma, photographie, etc.), présentée dans le rapport, comporte en première partie: un titre avec le mot Figure (avec un majuscule) et un numéro (numéro de chapitre et ordre d’apparition). La seconde partie comporte le titre complet de la figure sans point final.
-La légende est habituellement courte et elle est centrée sous la figure. Il est important de souligner que toutes les figures et les graphiques présentés dans un document sont encadrés et centrés sur la page. 
-Les figures et les graphiques, placés dans le corps du texte, sont annoncés dans le texte principal, dans la liste des figures et dans la liste des graphiques. 
 
Top